Entrepreneur : les 5 phrases à retenir lors de coups durs

Il faut être un peu fou pour créer son entreprise. Une évidence dont vous allez vite vous rendre compte. Ces 5 citations n’ont qu’un seul but : vous remotiver.

Les inspirations sont bonnes à prendre partout

Entre le business-model à adopter, les clients à dégotter, les salariés à manager, la pente pour atteindre l’Everest semble douce à côté des objectifs quotidiens du chef d’entreprise. À tel point d’ailleurs que certains souffrent, plient l’échine, voire abandonnent la carrière d’entrepreneur pour retourner dans le salariat. Et pourtant, que la vie est belle sous le ciel de l’entrepreneuriat. La preuve en 5 citations.

« La création d’entreprise est probablement l’une des formes les plus élaborées des dernières grandes aventures modernes. »

Bernard Maître, ancien-capital risqueur français

Eh oui, quand on y repense, à quoi ressemble les grands aventuriers de notre temps, si ce n’est à des entrepreneurs : Steve Jobs, Xavier Niel, Bill Gates, pour ne citer que les plus connus. Tous ont le point commun d’avoir ébranlé un ordre existant. Un pouvoir que les politiques, hormis quelques dirigeants de superpuissance, ne possèdent plus.

« Le caractère d’un homme fait son destin ».

Démocrite, philosophe grec

Parce qu’il faut savoir encaisser, parce qu’il faut apprendre à surmonter l’adversité, l’entrepreneur doit forger son âme au contact des réalités, parfois bien éloignées de tout ce qu’il avait pu imaginer. De toute façon, le ou la dirigeante ne pourra en ressortir que grandi. Et puis, comme l’a dit une fois la Dame de fer :

« Vous pouvez avoir à livrer la même bataille plus d’une fois pour la gagner »

Margaret Thatcher. Ancienne première ministre

Une phrase que tous les entrepreneurs inventeurs ont éprouvé. Imagine-t-on James Dyson abandonner, après un énième échec lors d’une phase de test ? Aurait-on l’audace de voir Eugène Schueller, fondateur de L’Oréal, se lamenter après des ventes décevantes ? Sûrement pas. Alors, il faut y croire. D’autant que…

« Lorsqu’une porte se ferme, il y en a toujours une qui s’ouvre. Malheureusement, nous perdons tellement de temps à contempler la porte fermée, que nous ne voyons pas celle qui vient de s’ouvrir ».

Alexander Graham Bell, entrepreneur américain d’origine écossaise et inventeur du téléphone.

Comment faire pour arriver à voir cette porte ouverte ? En retirant tout sentiment à la vue d’un problème. Ainsi, dégagé de toutes ces implications émotionnelles, l’entrepreneur va pouvoir scruter la problématique sous toutes ces formes. Pas facile, mais indispensable.

«Le grand art, c’est de changer pendant la bataille. Malheur au général qui arrive au combat avec un système. »

Napoléon 1er, Empereur français

Au-delà du conseil de général en chef, comprenez qu’il est toujours possible de sortir d’une situation délicate, à la condition bien entendu de pouvoir faire évoluer sa stratégie en fonction de ses nouvelles ambitions.

En clair, il faut toujours y croire.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

8 Commentaires

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux