Gérer ses données coûte 264.000 euros par an à une PME

Que ce soit en temps ou en argent, la gestion des données et de l’information coûte cher aux dirigeants de PME. Sans parler de son traitement qui n’enchante personne. Mais pas question de s’y soustraire. L’expansion de son entreprise est à ce prix.

gestion information entreprise data

L’information n’a pas d’odeur. Mais elle a un coût pour les PME : 264.000 euros par an, à en croire la dernière étude mondiale State of Information dirigée par Symantec, éditeur de logiciel informatique. Un chiffre qu’il faut, bien entendu, prendre avec précaution. Ne serait-déjà parce qu’il représente une moyenne mondiale, peu aux faits des disparités économiques entre les pays. Et puis aussi parce que les grandes entreprises dépensent plus de 30 millions d’euros sur le sujet.

Mais, n’ayant pas la taille critique, la gestion du flux informatif se révèle bien plus onéreuse pour les PME (2917 €) que pour les grands groupes ( 2620 €). Impossible pour autant de faire l’impasse sur ces dépenses. Comme le rappelle l’étude, l’information représente un tiers de la valeur d’une PME. Mieux vaut, dès lors, ne pas négliger son trésor de guerre.

Pertes de données avant de perdre le client

À la condition expresse cependant que cela ne prenne pas trop de temps non plus. Or, selon une étude Mc Kinsey, une PME Française dédie 611 heures de son temps à la simple gestion de sa boîte mail. Du temps auquel s’ajoutent, pour les chefs d’entreprise, les heures passées à traiter les données chiffrées. Meilleur moyen, jusqu’à ce jour pour dégager les stratégies de développements futurs.

Problème, nombre d’entreprises avouent perdre régulièrement des informations importantes et confidentielles. Les raisons ne manquent pas : vol, perte de téléphones ou ordinateurs portables, matériels abimés, logiciels défectueux, etc… Et encore, faut-il s’apercevoir de la perte de ces données. Ce qui n’est pas tout le temps le cas.

Heureusement les entrepreneurs sont là

Quoi qu’il en soit, de graves conséquences pour les entreprises négligentes. Au mieux, une détérioration de l’image de marque (34%), au pire, pour 50% des sondés à la perte irrémédiable de clients. Sans parler des fortes dépenses supplémentaires (39%) que l’entreprise va devoir réaliser pour rassurer sa clientèle.

Au final pour les PME, le Cloud semble, avoir de beaux jours devant lui. Et pour ceux qui ne souhaitent plus faire dormir ces données, tournez-vous vers le vainqueur des Trophées IBM SmartCamp 2012, Captain Dash. Dirigé par Gille Babinet et Bruno Walther, deux entrepreneurs connus du monde du web Français, cette PME synchronise les données de façon intuitive.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux