Jean-Claude Volot brigue la présidence du Medef

Connu du grand public par son rôle de Médiateur des relations inter-entreprises et de la sous-traitance, Jean-Claude Volot se lance désormais dans la course à la succession de Laurence Parisot.

Jean-Claude Volot présidence Medef Laurence parisot élection

« Il faut inverser le rapport de force avec les pouvoirs publics et mettre les entreprises au sommet de la pyramide ». Voici quelle sera l’ambition de Jean-Claude Volot, s’il est choisi par ses pairs pour diriger les destinées du Mouvement des entreprises de France (MEDEF).

Une décision qu’il a prise suite à « l’enthousiasme » de son discours, prononcé lors de la dernière université d’été du Medef, sur le fossé entre la sphère publique et les entrepreneurs. Autrement dit, l’entrepreneur place sa candidature sous le sceau du combat: « aujourd’hui, les entreprises sont trop dépendantes de la sphère politique et le Medef est dans une position essentiellement défensive. »

« Micro-actions pour des macro-effets »

À ses yeux, son atout principal est sa « vision d’ensemble des défis économiques qu’il nous faut relever ». Autre façon de faire référence à son poste d’administrateur  du Gifas, groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS). Je suis « UIMM-compatible », se plaît-il à dire, du nom de la branche de la métallurgie française, historiquement très puissante au sein du Medef.

Ingénieur de formation, Jean-Claude Volot a au cours de sa vie d’entrepreneur, repris et fusionné 24 entreprises, principalement des PME et des ETI. Et ce, toujours avec la même méthode : des Micro-actions pour des macro-effets. « Voilà ma devise », conclut-il.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux