Les entrepreneurs voient l’avenir en numérique

Toujours en train décrypter l’avenir pour le bien de leur entreprise, les entrepreneurs pensent que l’informatique restera le levier principal d’amélioration de la productivité et de l’innovation.

Ça n’a l’air de rien, et pourtant… D’après une étude IDC en partenariat avec Top Management pour Syntec Numérique, une organisation professionnelle représentant les SSII, 82 % des dirigeants ne voient plus les Smartphones, tablettes et autres terminaux « design » comme des objets esthétiques, mais bien comme des instruments de croissance. Preuve de cette tendance, les entrepreneurs possèdent en moyenne 3,7 objets informatiques. Des PC portables et des Smartphones pour quasi intégralité mais, nouvelle tendance, également des tablettes tactiles pour deux tiers d’entre eux.

En revanche, si la simplicité de ces nouveaux outils de travail a permis la démocratisation de produits high-tech, à peine 39% des dirigeants se disent très à l’aise avec ces outils informatiques. Et, 6 entrepreneurs sur 10 affichent même une certaine distance avec ce monde virtuel qui s’offre à eux. Il est pourtant urgent de s’y mettre. L’avenir de bon nombre d’entreprises s’écrira en code HTML.

Et l’immense majorité des personnes interrogées le savent d’ailleurs très bien. 93% d’entre eux savent que « le numérique représente une opportunité pour leur entreprise ». Mieux, il peut même devenir « un vecteur potentiel de compétitivité et d’innovation » pour 82% des entrepreneurs. Autant dire qu’il ne reste plus qu’à lier la parole aux actes.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux