Les Pigeons : Moscovici prêt à amender la taxe sur les plus-values

Face à la contestation des pigeons entrepreneurs, les ministres Pierre Moscovici et Fleur Pellerin ont fait un premier pas vers l’amendement de la taxe sur les plus-values de cession d’entreprises.

Politique Les Pigeons entrepreneur Fleur Pellerin Bercy

Pierre Moscovici l’a avoué ce matin au micro de France Inter. L’article polémique du projet de loi de finances sur les plus-values de cession d’entreprises, « il faudra sans doute le modifier », mais ajoute-t-il avec « intelligence ». Autrement dit, à condition que la conversation avec les entrepreneurs se passe bien.

« Quand des mesures sont mal calibrées, il faut qu’il soit possible d’y avoir un dialogue et éventuellement une correction », précise d’ailleurs le ministre de l’Économie et des Finances. D’autant qu’il ne veut, en aucune manière, restreindre « cette innovation, cette inventivité » des entrepreneurs. « J’espère qu’ils m’auront compris ».

Réunion prévue à 16H à Bercy

Voilà pour la forme. Sur le fonds, Fleure Pellerin, responsable de l’économie numérique, est allée plus loin que son ministre de tutelle. Sur RMC, elle a expliqué que le gouvernement pourrait « accélérer dans le temps », les abattements prévus. Autrement dit, les entrepreneurs ne seraient plus obligés de garder 12 ans leurs actions pour éviter une taxe sur les plus values de cession. Premier pas qui rassurera, un temps soit peu, les dirigeants high-tech.

La ministre déléguée aux PME numériques a évoqué également une modulation de l’abattement pour les créateurs d’entreprise qui réinvestissent 80% de leur plus-value dans une autre start-up. Deux mesures qui pourraient satisfaire les entrepreneurs réunis dans le collectif « Les Pigeons ». La réunion prévue dans le bureau de Pierre Moscovici à 16 h le dira.

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux