Prix de l’Entrepreneur de l’Année : lancement de l’édition 2016

Les inscriptions pour l’édition 2016 du Prix de l’Entrepreneur de l’Année sont ouvertes. Les dirigeants qui veulent participer ont jusqu’au 29 avril pour déposer un dossier de candidature.

Qui va succéder à Gilles Falc’hun, PDG du groupe SILL ? La question est désormais posée. Les organisateurs du Prix de l’Entrepreneur de l’Année ont lancé officiellement l’édition 2016 du prix dans les locaux de Bpifrance Le Hub à Paris. Un événement qui se déroule tout au long de l’année et qui va mettre à l’honneur ces femmes et hommes, créateurs d’emplois, de richesse et d’innovation. En 2015, 298 entrepreneurs ont participé au concours.

Comme chaque année, les entrepreneurs candidats doivent être à la tête d’entreprises dynamiques. Pour la catégorie « Start-Up de l’année », l’entreprise doit générer au moins 1 million d’euros de chiffre d’affaires ou avoir levé le même montant. Quant à ceux qui entrent dans la catégorie « Entrepreneur de l’Année », la croissance cumulée sur les 4 derniers exercices doit être de 20% pour des entreprises qui génèrent entre 10 et 100 millions d’euros de CA. Au-delà, le rythme de croissance demandé sur la même période est au minimum de 15%.

«Le prix ouvre des portes »

Des conditions qui ne freinent pas les entrepreneurs. « Comparé au même moment l’année dernière, nous avons déjà le double de candidatures », assure Jean-Pierre Letartre, Président d’EY France. « Si cette tendance se confirme dans les prochains mois, cela signifie que l’engouement entrepreneurial en France n’est pas près de s’essouffler », ajoute-t-il. Il se passe quelque chose en France.

Un engouement compréhensif. Gagner le Prix de l’Entrepreneur de l’Année apporte une visibilité nationale et internationale. « Ça bouge beaucoup depuis notre victoire.», assure dans un sourire le vainqueur 2015 du Prix de l’Entrepreneur de l’Année, Gilles Falc’hun.

Mais, surtout le prix ouvre des portes. « Grâce à cette victoire, nous avons été contacté par le fonds souverain chinois ». Utile quand on s’internationalise dans l’empire du Milieu, comme le fait le groupe SILL.

Vous voulez vivre la même chose ? Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

#replay : Vous avez raté l’interview de notre rédacteur en chef éphémère, Olivier Mathiot, c’est par ici :

@TancredeBlonde

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux