Mober : aussi simple qu’Uber et plus rapide qu’un Vélib’

Vis ma Startup fait son grand retour. Et aujourd’hui, Thomas Benzazon grimpe sur l’un des engins de Mober, une startup qui propose des scooters électriques en libre-service dans Paris.

« Rues saturées, parkings encombrés, mais grâce à Mober : Paris libérée ». En proposant un service de scooters en libre-service sans engagement ni abonnement, Mober place l’utilisateur au centre de l’expérience. « On ne paye que si on l’utilise, à hauteur de 19 centimes par minutes, assurance comprise. C’est aussi simple qu’Uber et bien plus pratique qu’un Vélib‘», souligne Jean-Michel Gazagne, cofondateur.

De 150 scooters à 1 500

Avec une dizaine de véhicules déjà à disposition des parisiens, la startup compte bien envahir les rues de la capitale. « On est en plein processus de levée de fonds. D’ici la fin de l’année il y aura 150 deux roues disponibles », indique-t-il dans cette émission. Et lorsque Thomas Benzazon tend sa boule de cristal à l’entrepreneur, il n’hésite pas à évoquer son ambition d’étendre le service dans toute la France et de multiplier le nombre de scooters par dix …

Mober, une startup qui roule.

#Replay : Tu as raté notre précèdent numéro de Vis ma Startup chez Smeeters, le site de rencontre pour ceux qui ont peur de Tinder ? C’est juste ici :

https://youtu.be/g-9CpJMIeC4

Thomas Benzazon

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux