Reprise d’entreprise familiale : une manière de porter la réussite de ses parents

Aujourd’hui dans Business Women, Estelle Hecht nous partage son expérience en tant que jeune repreneuse de l’exploitation familiale Champagne Rémi Adam.

Une évidence. Estelle Hecht a toujours eu envie de reprendre l’entreprise familiale. « C’est que du bonheur de pouvoir porter la réussite de nos parents. Et pour eux, c’est une sorte de soulagement de savoir que c’est leur fille qui va prendre les rennes de l’exploitation », explique-t-elle.

« Travailler avec ses parents peut créer des conflits générationnels au début »

Une reprise qui a évidemment nécessité une préparation en amont, comme le raconte l’entrepreneuse. « Et puis, petit à petit, il faut gagner la confiance de ses parents. Ça ne se fait pas tout de suite. On peut avoir envie d’apporter des idées nouvelles, des manières de procéder différentes et ça peut engendrer des conflits générationnels. Mais, en expliquant bien là où on veut aller, ils se mettent en retrait eux même », ajoute-t-elle.

Et du haut de ses 25 ans, Estelle Hecht dresse déjà un premier bilan, après 2 années au sein de l’exploitation familiale. « Si j’avais un conseil à donner aux femmes qui veulent reprendre une entreprise, ce serait d’aller voir ailleurs. Il faut observer comment ça se passe dans d’autres entreprises et apprendre avant de se lancer sans savoir », indique l’invitée.

#Replay : elle aussi est une jeune entrepreneuse ambitieuse. Pour revoir la nouvelle formule du WiMoovJee avec Chloé Bernard, cofondatrice de Mina Storm c’est par ici :


Julie Galeski

Julie Galeski

Rédactrice pour Widoobiz, Julie Galeski couvre l'actualité des entreprises et des entrepreneurs. Amatrice de Taekwondo et passionnée de sciences-économiques, Julie Galeski tente d'apporter ses valeurs et sa culture dans ses actualités Entrepreneurs & Startups.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux