Tu penses vendre mais tu ne fais que parler

Aujourd’hui, bon nombre de commerciaux et chefs d’entreprises pensent que pour vendre son offre  » c’est facile « , « c’est inné ». En effet, seule la « voix » suffit pour établir une conversation avec son interlocuteur et donc pour vendre son offre. Or, la vente est tellement plus complexe, qu’il est impossible de ne pas s’y préparer en amont.

Pour en parler, nous recevons notre experte, Évelyne Platnic-Cohen, fondatrice et dirigeante de Booster Academy.

Vendre son offre, « c’est comme jouer aux échecs »

Évelyne Platnic-Cohen compare les commerciaux à deux types de joueurs d’échecs. D’un coté, ceux qui « déplacent simplement leurs pions » sans trop savoir où aller, et d’un autre coté, ceux qui mettent en place de vraies stratégies pour atteindre leur objectif. En effet, l’entrepreneur doit mettre en place des stratégies, des tactiques pour savoir où il veut aller et comment il veut présenter au mieux son offre sans avoir à parler pour rien.

Présenter son offre, ça se prépare

Les relations commerciales, c’est avant tout de la méthodologie : il faut connaître de façon extrêmement approfondie son interlocuteur, ses enjeux et son environnement pour adapter au mieux l’offre en fonction de ses besoins. Ce qui permet également, par la suite, la mise en place des étapes suivantes de la vente.

Alors comment faire la différence entre une conversation et une vente ? Tout est question de stratégie. Dès le départ, le plus important est de se fixer des objectifs et une méthodologie pour les atteindre.

Evelyne Platnic-Cohen

Evelyne Platnic-Cohen

Chroniqueuse

Chaque semaine, notre expert Evelyne Platnic-Cohen, fondatrice de Booster Academy, vous livre ses conseils pour mieux prospecter, mieux convaincre et donc mieux vendre.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux