L’intelligence émotionnelle: une solution aux conflits en entreprise

La boîte à outils de l'intelligence émotionnelle - éditions DunodAprès le quotient intellectuel (QI), nous découvrons aujourd’hui qu’il existerait également un quotient émotionnel. Céline Peres-Court, coauteure avec Martine-Éva Launey de « La boîte à outils de l’intelligence émotionnelle », paru aux éditions Dunod, est avec nous pour en parler.

« L’intelligence ne suffit pas »

En entreprise, il ne suffit pas de prendre en compte l’intelligence de ses collaborateurs pour bien travailler avec eux. Au-delà de gérer des salariés, on gère des humains avec des émotions auxquelles il faut porter attention. Les émotions sont naturelles et il est humain d’en avoir. Mais savoir gérer les siennes et celles des autres est une tout autre histoire.

Comprendre ses émotions et celles des autres

On peut observer, reconnaître et gérer certaines émotions comme la colère, la tristesse, la joie, la peur, la surprise ou encore le dégoût. Mais l’être humain est plus compliqué que ça et peut mélanger ces émotions. Ainsi, « l’intelligence émotionnelle consiste à apprendre et comprendre ses propres émotions, puis celles des autres, pour enfin les transformer » afin que la situation ne tourne pas au conflit.

Céline Peres-Court nous donne la solution pour sortir du conflit en entreprise : « il faut accepter d’être dans le conflit pour pouvoir en sortir ». En effet, au lieu de rester sur ses positions, il faut prendre le temps de comprendre pourquoi l’autre a une opinion différente.

Les auteurs des Editions Dunod

Les auteurs des Editions Dunod

Chroniqueur

Les auteurs des Editions Dunod proposent aux auditeurs des conseils pratiques issus d’un ouvrage dédié aux professionnels et que l’auteur souhaite partager avec vous.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux