Vos collaborateurs n’ont plus envie, et vous y êtes pour beaucoup !

Dans la chronique des experts Dunod du jour, Olivier Bas, vice Président chez Havas Paris et auteur de « L’envie, une stratégie » aux éditions Dunod, nous parle du manque d’envie en entreprise.

Ne confondez pas motivation et envie !

Olivier Bas a constaté qu’au nom de la performance, on a tendance à détruire l’envie, bien qu’elle soit la principale raison de la performance. Lorsque l’on parle d’envie, on parle beaucoup de motivation qui est une équation individuelle et raisonnée. « Si je suis récompensé justement d’un effort que j’ai fourni, alors je serai motivé ». Or l’envie est une toute autre chose. Elle est liée aux émotions. « Si je ressens dans mon travail beaucoup d’émotions positives, l’envie sera automatiquement générée ».

« La standardisation tue la marge de manœuvre »

L’envie en entreprise se détruit la plupart du temps par le discours. Le discours ne doit pas être là pour effrayer ou mettre sous pression les collaborateurs. Au contraire, elle doit solliciter de « la solidarité bienveillante ». Les discours anxiogènes sont donc à bannir. De plus, Olivier Bas pense que pour donner envie à ses collaborateurs, il faut avoir « des échanges sincères ». Il faut être dans une logique d’échange de point de vue, chacun doit avoir le droit de penser différemment. Enfin, la standardisation est aussi une des raisons de la perte d’envie.

Les auteurs des Editions Dunod

Les auteurs des Editions Dunod

Chroniqueur

Les auteurs des Editions Dunod proposent aux auditeurs des conseils pratiques issus d’un ouvrage dédié aux professionnels et que l’auteur souhaite partager avec vous.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux