Entrepreneur : 6 raisons d’aller voir un conseiller Bpifrance

bpifrance

Trop timides, trop jeunes, trop occupés, les entrepreneurs ne pensent pas toujours à aller voir un conseiller de la Banque publique d’investissement.

« Vous serez étonnés par nos réponses ». Le président de Bpifrance, Nicolas Dufourcq, le répète à tous les entrepreneurs qu’il a l’occasion de croiser. Il faut dire, la Banque Publique d’Investissement française compte investir 8 milliards d’euros dans les entreprises françaises d’ici 2017.

Un simple argument qui devrait être suffisant. Mais, si celui-ci ne vous convainc pas , en voici six autres qui devraient vous persuader de franchir la porte d’entrée de Bpifrance.

1 Bpifrance est la banque qui finance le plus l’innovation

La banque intervient quand les solutions de financement et d’investissement sont difficiles à trouver.

« Le rôle de Bpifrance, c’est de permettre à l’ensemble de l’écosystème de prendre des risques », assure Nicolas Dufourcq. Chaque année, elle accorde d’ailleurs des subventions pouvant aller de 200 000 euros à plusieurs millions d’euros, s’il s’agit de très gros programmes de recherches.

2 Bpifrance va dans les régions

Les entrepreneurs n’ont plus à attendre le prochain train pour Paris. Bpifrance compte désormais 42 implantations régionales. 42 équipes qui vont donner les solutions adaptées et personnalisées aux entrepreneurs qui manquent de financements.

42 équipes qui s’appuient également sur des personnalités expertes, tant dans le domaine du numérique, de l’hôtellerie, de l’énergie renouvelable, des transports et bien d’autres encore.

3 Bpifrance n’a pas froid aux yeux

Plutôt que d’aller chercher le frisson entrepreneurial dans la Silicon Valley, pourquoi ne pas le vivre ici ? Aux yeux de Nicolas Dufourcq, la France possède tout ce qu’il faut pour devenir « la Californie française ».

Pour cela, il faut plus d’ambition. C’est la raison pour laquelle Bpifrance finance 274 fonds. Des fonds qui interviennent dans le capital développement, le capital-risque et le capital d’amorçage. Toutes ces structures savent prendre des risques. C’est même leur métier.

4 Bpifrance cherche des démarches simples

Trop souvent, les entrepreneurs français pointent la lenteur administrative pour justifier leur manque d’entrain à l’idée de déposer une candidature de financement. C’est dommage ; c’est détestable !

C’est la raison pour laquelle Bpifrance a créé le Bpifrance Export qui regroupe la Coface, Ubifrance et Bpifrance. Plus d’aller-retour décourageants, les entrepreneurs se rendent à un seul guichet.

Résultat, les entreprises qui souhaitent aller à l’export bénéficient d’un soutien personnalisé et adapté.

5 Bpifrance regarde les startups

Bien que les startups n’aient pas toujours la côte auprès des établissements financiers, Bpifrance concentre son attention sur ces pépites d’avenir. « Car, c’est l’avenir du pays », explique le président de Bpifrance.

La Banque Public d’Investissements a ainsi mis en place une « politique d’incubateurs accélérateurs ». Concrètement, la banque publique va investir 200 millions d’euros dans les structures d’accompagnement dédiées à la croissance de ces startups d’avenir.

À cela s’ajoutent le « Programme Connect » qui rassemble les startups innovantes et les grands groupes, sans oublier le Réseau « Bpifrance Exellence » qui regroupe les plus belles startups identifiées par Bpifrance.

Comme le rappelle justement Nicolas Dufourcq, l’écosystème des startups « est une économie fragile et on va contribuer à la solidifier ».

6 Bpifrance aime « le grain de folie » des entrepreneurs

Loin d’être en décalage avec l’esprit des entrepreneurs, Bpifrance aime cet « état d’esprit formidable et contagieux », selon les mots de Nicolas Dufourcq. Un portrait auquel il ajoute la vision, le charisme, l’ambition et la volonté de trouver toujours plus de nouveaux profits potentiels.

Pour Nicolas Dufourcq qui a déjà monté plusieurs entreprises, l’entrepreneur « a le grain de folie indispensable à sa réussite. »

Désormais, il ne vous reste plus qu’à prendre contact avec un conseiller Bpifrance.

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

1 Commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux