BeApp : pour ne pas vous planter avec votre appli mobile

À l’occasion du Web à Québec 2016 soutenu par l’OFQJ, Anaïs Vivion, cofondatrice de BeApp lance quelques conseils aux entreprises pour éviter le mur après le lancement de leur application mobile.

« Si vous n’avez pas d’intérêt à proposer une démarche produits sur mobile, ne lancez pas d’appli », conseille Anaïs Vivion. Car oui, une application mobile est un plus, mais elle peut aussi devenir un investissement à perte. « Si l’utilisateur a une mauvaise expérience sur votre appli, il va la désinstaller », poursuit-elle.

Et la dirigeante de BeApp n’est pas venue à Québec pour rien. Son objectif : devenir le leader de l’innovation mobile en France… et au Québec !

#Replay : Et si vous avez raté notre vidéo du Startupper, c’est par ici :

https://youtu.be/Gieg3ac83j4

Thomas Benzazon

Thomas Benzazon

Animateur

Co-fondateur de Widoobiz et journaliste en charge des Programmes et de la rédaction, Thomas Benzazon reçoit entrepreneurs et acteurs du monde économique pour traiter des sujets d'actualité ou pour obtenir les confidences des chefs d'entreprise qu'il rencontre.

Pas encore de commentaire

Répondre

Votre email ne sera pas visible.

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux