Algerie JEUX SPORTIFS ARABES 2011 A DOHA

L’élite sportive nationale espère faire mieux qu’à Maputo
ALGER – Le coup d’envoi de la 12e édition des jeux sportifs arabes sera donné le 9 décembre prochain à Doha (Qatar) avec la participation record de plus de 5000 athlètes représentant 22 pays, dans 31 disciplines.
L’Algérie, qui prend part au rendez-vous de Doha avec 211 athlètes dont 136 garçons, dans 18 disciplines, nourrit de grandes ambitions en espérant faire mieux que lors des derniers Jeux Africains de Maputo (3-18 septembre) où l’élite sportive nationale a récolté 85 médailles dont 22 en or.
« Nous nous attendons à une participation de qualité de la part de nos athlètes aux joutes de Doha qui revêtent une importance particulière pour le sport algérien sur tous les plans « , a indiqué le chef de la délégation algérienne, Abdelkrim Idriss Khodja.
Lors des derniers jeux sportifs arabes du Caire (2007), les 179 athlètes qui ont représenté l’Algérie dans 19 disciplines, avaient remporté 128 médailles (32 or, 44 argent et 52 bronze). « A Doha, l’Algérie vise plusieurs podiums dans différentes disciplines. Nous avons un certain standing à défendre à l’échelle arabe et africaine « , a ajouté Idriss Khodja, membre du bureau exécutif du Comité olympique algérien.
La plus importante délégation qui prendra part aux jeux de Doha (9-23 décembre), est celle d’Egypte avec 472 sportifs, suivie du pays organisateur le Qatar avec 392, et le Koweït avec 382 athlètes.
Doha-2011 : une organisation « à la mesure des Olympiades »
Un total de 14 infrastructures sportives et 16 non-sportives (aéroport de Doha, village sportif, hôtels, centre de presse) ont été retenues pour accueillir les 8000 personnes entre sportifs, staffs techniques, médicaux et administratifs, ainsi que les accompagnateurs. Le directeur exécutif des jeux, Khaled Ben Hamed El Mohanadi, a assuré que ces jeux arabes seront « au même niveau que les tournois olympiques, notamment sur le plan organisationnel ».
La couverture médiatique constitue, d’autre part, l’un des défis majeurs des organisateurs qui attendent environ 700 journalistes. « Le centre de presse peut accueillir jusqu’à 700 journalistes. Des informations sur les sportifs (âge, meilleurs performances, statistiques et autres), seront à la portée des journalistes qui assureront la couverture des jeux de Doha », a-t-il fait savoir. Vingt-neuf (29) journalistes algériens, de différents médias, ont été accrédités pour assurer la couverture de l’évènement.
« Les jeunes sportifs qui représenteront l’Algérie dans 18 disciplines vont être boostés par la présence de ce nombre important de leurs compatriotes journalistes », estime le directeur général des sports (DGS) au ministère de la jeunesse et des sport (MJS), Hocine Kennouche.
Une manifestation de cette envergure nécessite inévitablement la contribution de volontaires. Le comité d’organisation a prévu à cet effet 5000 volontaires pour encadrer ces joutes arabes.
Des récompenses importantes aux vainqueurs
Les meilleurs athlètes arabes seront engagés dans les différentes compétitions, en football et athlétisme notamment, lors de ces jeux, selon le porte-parole officiel de cette manifestation, Abdellah El Mola.
« Les pays arabes prendront part aux jeux de Doha avec leurs meilleurs sportifs, dans l’objectif de réaliser les meilleurs résultats, et plus particulièrement en football et en athlétisme », selon El Mola, qui a précisé que « les athlètes d’élite seront présents vu la particularité de l’organisation, ce qui devrait donner des compétitions d’un niveau très élevé ». C’est la première fois dans l’histoire des jeux arabes que les lauréats seront récompensés financièrement dans les sports collectifs et individuels.
« Le Qatar a prévu des primes conséquentes aux vainqueurs ainsi qu’à leurs comités olympiques respectifs, et aussi pour les meilleurs sportifs des jeux. C’est pour cela que nous nous attendons à la présence des pays arabes avec leurs élites sportives, ce qui devrait leur offrir une sérieuse préparation en vue des Jeux olympiques 2012 de Londres », a-t-il estimé.
L’athlète qui pulvérisera un record arabe sera récompensé par une prime de 5000 dollars, en plus de la même somme pour le comité olympique de son pays. Une prime de 70.000 dollars a été consacrée pour le meilleur sportif des jeux qui remportera le plus grand nombre de médailles.
Concernant les jeux individuels, le médaillé d’or empochera 5000 dollars, le médaillé d’argent 3000, alors que le médaillé de bronze sera récompensé par 2000 dollars. Les mêmes sommes seront versées à leurs comités olympiques respectifs. Dans les sports collectifs, le vainqueur empochera 50.000 dollars, le deuxième 30.000, et le troisième 10.000 dollars. Leurs comités olympiques respectifs toucheront également les mêmes sommes.
Outre l’aspect pécunié, les nageurs arabes se disputeront des billets pour les jeux olympiques 2012, car la natation est la seule discipline qualificative au rendez-vous de Londres.
L’Algérie avait récolté un total de 672 médailles (201 or, 22 argent et 249 bronze), lors de ses 11 précédentes participations aux jeux sportifs arabes, rappelle-t-on.APS

http://algerquartiermarine.blogspot.com/
patrick le berrigaud

plbd

Patrick Le berrigaud consultant Urbanisme Europe Algerie communication ALGER CENTRE D'AFFAIRES

Pas encore de commentaire

Comments are closed

Vous aimez le média des Entrepreneurs & Startups ?

Sélectionnez une ou plusieurs listes :

et restez connecté en nous suivant sur les réseaux sociaux