Entrepreneur : Le droit à l’erreur

De : James Dillon
Chronique du 12 septembre 2011 :

Vous énerver lorsque votre salarié commet une erreur vous soulage peut-être temporairement… Maintenant que vous allez mieux, posez-vous la question : est-ce vraiment nécessaire ?

Se tromper n’est souvent pas la chose la plus dangereuse, qu’en est-il au sein d’une entreprise ?

James Dillon refait le match et vous rappelle l’importance du droit à l’erreur.

PARTAGER (1)
S'INSCRIRE A LA NEWSLETTER

1 Commentaire
  1. […] au risque de perdre en crédibilité. Reconnaissez-vous, ainsi qu’à vos employés, le droit à l’erreur. En revanche, si vous pensez avoir raison, rassurez votre collaborateur en lui disant que vous […]

Laisse ton commentaire