Le statut d’auto-entrepreneur fêtera son 3ème anniversaire en Janvier et déjà 900.000 entrepreneurs ont adopté ce statut. Un véritable engouement ! Aujourd’hui avec le recul, plus de 80 % des auto-entrepreneurs considèrent ce statut comme un tremplin idéal au lancement de leurs activités.

Si quelqu’un en doutait, la 6ème édition de l’étude de l’Observatoire de l’Auto-Entrepreneur le confirme : le statut d’auto-entrepreneur est un « booster » économique. La preuve, 8 auto-entrepreneurs sur 10 voient ce statut comme un tremplin pour leur activité et un « test avant de développer une entreprise sous un autre statut ». A peine une moitié d’entre eux l’envisagent comme une activité complémentaire. Au final, un auto-entrepreneur sur 4 aspire à changer de statut, à court ou moyen terme.

Davantage que la simplicité des démarches administratives (47%), les auto-entrepreneurs louent la flexibilité du statut (92%). Autrement dit, on choisit d’être auto-entrepreneur afin de pouvoir « concilier plus facilement vie privée et vie professionnelle ». L’épanouissement personnel est aussi largement évoqué (86%) dans l’étude.

En revanche, l’auto-entrepreneur ne créerait pas de nouveaux emplois en dehors du sien. En effet, 80 % d’entre eux déclarent ne pas souhaiter embaucher. Et ce pour la simple et bonne raison qu’ils n’en ont pas besoin et non parce qu’ils manqueraient de moyens… Au final, l’auto-entrepreneur reste un solitaire.