Malgré une courbe exponentielle du chiffre d’affaires pour le secteur, les grands acteurs du e-commerce ont peiné pour améliorer leur rentabilité en 2011.

e commerce marge stagnante

Tout le monde le dit : le e-commerce va bien. Et c’est vrai. Alors de quoi se plaint-on ? Seulement, d’après CCM Benchmark, les grands sites de e-commerce ont de plus en plus de mal à améliorer leur rentabilité.

Après avoir interrogé 60 sites de e-commerce, dont les plus grands comme venteprivées, la Fnac, Rue du commerce ou encore Price minister, à peine 14 % constatent « une forte hausse de leur rentabilité ». Ils étaient un tiers à l’affirmer en 2007.

Faire attention au superflu

Plus inquiétants, les grands noms du e-commerce qui réalisent un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros, observent une baisse de leur rentabilité. Alors, premiers signes d’essoufflement ? Rien n’est moins sûr. Il n’empêche, certains chercheraient désormais de nouvelles sources de revenus. La publicité serait un de ces moyens.

Pas de panique pour autant. Le e-commerce reste en bonne santé. La preuve, le chiffre d’affaires général du secteur augmente encore de 28 % sur la même année. Mais, c’est comme tout le monde. À partir d’un certain âge, il faut commencer à faire attention au superflu.

Tancrède Blondé