Pendant, deux jours, les entrepreneurs étaient réunis à la convention des clubs APM pour réfléchir sur le thème Renaissance : entreprendre, nouvelles voies.

Renaissance, un terme bien choisi selon Nicolas Bouzou, fondateur d’Asterès et chroniqueur sur iTélé, que nous retrouvons au micro de Widoobiz. À ses yeux, la période que nous vivons « ressemble à quelque chose de proche de la fin du Moyen Age, avec une grande anxiété dans l’opinion public, et un flux d’innovations qui est en train d’arriver ».  Il rappelle qu’à l’époque, on estimait que les innovations étaient destructrices d’emplois.

Aujourd’hui, charge à nous, entrepreneurs, de muter, de nous transformer, nous et nos entreprises. Et pour nos auditeurs qui hésitent encore à créer, il souligne que « c’est pile la bonne période pour créer, une période ou les nouveaux entrants sont capables de faire la nique aux grandes entreprises ».