Toujours à l’Université d’été du MEDEF 2014, nous avons rencontré une nouvelle fois Sylvain Blondin, dirigeant du CEFC Médical, un cabinet de recrutement des professions médicales en France et à l’international. Il nous parle de la démission du Gouvernement et de la « mise à l’écart d’Arnaud Montebourg et de ses idées ».

Pour cet entrepreneur, tous ces changements et cette « politique menée à court terme » ne sont pas bon signe. Pour lui, « si l’on veut mettre en place des mesures, il va falloir des hommes forts et une politique forte, et malheureusement ce n’est pas le cas aujourd’hui ». Il nous confie même qu’à présent, il n’attend rien des politiques, car « au lieu de créer une dynamique et de rassembler, chacun travaille dans son petit coin ». Sylvain Blondin propose même sa candidature au Gouvernement, à qui il a déjà fait des propositions pour mener à bien certaines mesures, car il a « peur que 2015 soit plus difficile que 2014 ».