Hier, ce concept n’existait pas encore. Mais depuis un an, les centres essaiment partout en France, à coup d’une ouverture toute les semaines. Portrait.

Jouer au foot dans des bulles pour favoriser les acrobaties sans risque et les franches rigolades entre amis plutôt que la compétition pure et simple. C’est le pari un peu fou qu’a fait Samuel Houles en 2014. Ce Toulousain s’est inspiré de ce sport un peu particulier que pratiquent les Norvégiens et a souhaité l’adapter au marché français. « J’ai vu des vidéos sur les réseaux sociaux, et j’ai voulu essayer », explique-t-il. « Je me suis alors rendu compte que ce concept n’existait pas encore ici. »

Trouver du bon matériel

Ni une, ni deux, Samuel Houles se décide. Premier défi : construire un modèle pertinent. Ne souhaitant pas investir trop lourdement, l’entrepreneur s’inspire du futsal – ou football en salle – et recherche des partenariats avec des salles à réserver le temps d’une partie. Nul besoin d’investir dans l’achat d’un grand espace, seul le matériel doit être acquis pour démarrer l’activité. Mais finalement, ce ne sera pas une mince affaire. « J’ai investi plus de…

Cliquez ici pour lire la suite de l’article sur les Echos de la Franchise