Renaud Guillerm de Side Capital et Rédac’chef éphémère de Widoobiz met aujourd’hui en avant Regaind. La startup utilise l’intelligence artificielle pour trier les photos.

Le projet de Regaind a tout de suite séduit Renaud Guillerm. C’est d’ailleurs le premier investissement réalisé par Side Capital. En utilisant l’intelligence artificielle, Regaind identifie les plus belles photos et accompagne l’utilisateur vers l’usage de ses photos. Une idée qui a permis à la startup d’obtenir le titre de lauréat du concours mondial de l’innovation. « La technologie n’est rien sans l’usage, c’est la combinaison des deux qui a retenu l’attention du jury », souligne Arnaud Laurenty, fondateur de Regaind.

 

Regaind veut continuer à innover

Mais l’innovation n’est pas le seul atout de la startup. Son ascension repose aussi sur deux facteurs-clés : sa capacité à fédérer une équipe et un timing propice comme l’explique l’entrepreneur dans cette interview.

Et Regaind a bien d’autres projets. « On ne s’interdit pas non plus  de proposer de nouveaux services innovants. Par exemple on travaille sur un robot qui va donner son avis sur la composition, l’éclairage, le sujet. Ça nous excite beaucoup, car ça n’existe pas et ça va nous permettre de faire progresser les gens en photographie », explique-t-il.

#Replay : Pour découvrir quelle serait la première mesure de Renaud Guillerm s’il entrait au Ministère de l’Économie c’est par ici dans notre Interview Guest de la semaine :