Ça veut dire quoi prospecter en 2016 ?

Ça veut dire quoi prospecter en 2016 ?

Dans cette nouvelle chronique, Evelyne Platnic-Cohen fait un bilan et explique en 3 points comment prospecter efficacement en 2016 avant de passer à 2017.

Écouter le Podcast

« Le barrage de la secrétaire n’existe plus c’est ‘so 2015’». Désormais on parle de prospection. Pour prospecter efficacement en 2016, la fondatrice de Booster Academy met l’accent sur 3 points qu’elle juge fondamentaux.

La génération de leads

« Le miracle internet va faire que des leads vont pleuvoir sur votre email grâce à vos compétences en SEO, à vos offres emailing  », explique l’experte. Attention tout de même à ne pas négliger le reste. Ce point d’entrée ne doit représenter au maximum 15% de votre sourcing de business, comme elle le souligne dans cette chronique.

Le réseau

Il est partout. Aussi bien sur internet, que physique. Il est d’ailleurs essentiel de garder le contact avec les gens, de sélectionner, rencontrer, mais aussi, de s’amuser.  « Si vous le faites par obligation, vous n’obtiendrez rien. Alors que si vous faites quelque chose qui vous anime , vous allez vous éclater. Faites du réseau », lance-t-elle.

La prospection

Oui, en 2016, le téléphone existe encore. Alors, il va falloir appeler. « Votre ennemi numéro 1 c’est le répondeur. En 2016, on laisse un message », ajoute Evelyne Platnic-Cohen. Mais avant de décrocher le téléphone, il faut réfléchir aux personnes à appeler. « Quand on fait de la prospection, on la fait intelligemment. On part d’une base de recommandations de clients, de fichiers partenaires… On utilise des outils comme Corporama qui vous permet de sourcer ou Salezeo qui permet d’identifier des contacts », rappelle-t-elle.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire