Publicité

« We are the champions, my friends
And we’ll keep on fighting ’til the end
We are the champions
We are the champions
No time for losers
‘Cause we are the champions of the world »

Si vous vous êtes réveillés avec cette musique dans la tête, cet article est fait pour vous. 

 

Quand tu débarques avec ton maillot de l’Équipe en pensant que tout le monde est encore dans l’ambiance mais que finalement c’est ambiance costard cravate

Quand tu n’assumes pas la réunion de 9h avec ton client

Quand ton client lui-même arrive en retard avec une excuse bidon, mais qu’il sait que tu sais que vous savez que tout le monde sait !

Quand tu te prends pour Deschamps et que tu mets une main au cul à ton directeur en arrivant au bureau

Quand tu réalises que tu vas devoir à nouveau bosser après 16h

Quand tu n’as pas réussi à faire partir ton tatoo tricolore et que tu as peur d’être mis dans la catégorie des gens « sales »

Quand Estelle de la com’ est fière de te remettre le fameux cadeau, un super mug corporate assorti au stylo, parce que tu as remporté les pronos

Quand tu te rends compte que c’est pas Giroud que t’as embrassé la veille (ça marche aussi pour les hommes)

 

Quand t’es encore à fond dans la gagne, et que tu donnes tout pendant ta prez sur le bilan trimestriel budgétaire

 

Quand tu vas parler pour la première fois à ton seul collègue croate

 

Quand finalement, tu appelles pour dire que tu es malade et que tu ne pourras pas venir

 

LA, LA, LA, LA, LA, LALALALALA, LA, LA, LA 🎤

Article réalisé avec la matière grise de l’ensemble de la Rédac’ et de la Com’ (bah oui, il fallait bien ça !) 

Publicité