Livres inspirants pour entrepreneurs motivés #8

Livres inspirants pour entrepreneurs motivés #8

livres-inspirants-octobre-2018

Les jours raccourcissent et votre To Do List ne cesse de s’allonger ? Prenez le temps de souffler. Et pour joindre l’utile à l’agréable, voici notre sélection des bonnes feuilles de l’automne, autrement dit les livres du mois selon la rédaction.

Être une femme libérée, tu sais c’est pas si facile

Fondatrice de plusieurs sociétés dans la Tech et business angel, l’auteure a bâti un « livre mentor » où les témoignages sont nombreux et nourrissent l’ambition des lecteurs. La Française, installée à San Francisco depuis 10 ans, y a à cœur de démythifier l’entrepreneuriat au féminin. L’exemplarité des 30 business women interviewées est à 1.000 lieux des archétypes désincarnés sur papier glacé. Conciliant leur carrière et leur vie privée, elles ont osé faire de leurs rêves une réalité où le clair-obscur cohabite. En livrant leur réussite autant que leurs appréhensions et leurs doutes, elles nous montrent que si rien n’est manichéen, rien n’est impossible non plus. Entre vos mains, dixit le PDG de Pernod Ricard ? « Un formidable condensé de résolution, un plaidoyer en faveur de l’action et de la création » où tout concourt à vous faire foncer.

Comme elles, entreprenez votre vie !, Géraldine Le Meur avec la collaboration d’Anaïs Bon, éd. Diateino (210 pages, 19€)

Au choix, un monde de requins ou un panier de crabes ?

Le cynisme a son maître. Et à en croire les dessins humoristiques et grinçants de Voutch, il s’agirait du monde de l’entreprise. Le dessinateur français, Olivier Vouktchevitch de son vrai nom, dresse le portrait délicieusement féroce de patrons ignares, de dirigeants hargneux ou au mieux incompétents. Voutch avait sorti une première version de sa B.D. il y a près de 10 ans. Cet automne, celui qui appose sa patte sur de nombreux titres de presse revient sur le devant de la scène avec un humour noir toujours aussi ravageur, entre des employés blasés, des chefaillons exaspérants et des relations professionnelles souvent cruelles. Tout comme certains des personnages, altruisme et bienveillance sont invariablement remisés au placard.

Le monde merveilleux de l’entreprise, Voutch, éd. Le Cherche-Midi (72 pages, 19,90€)

Merci patron !

Les entreprises seraient responsables de tous les maux pour les uns, ou initiatrices d’un mieux vivre pour les autres. Entre ces deux paradigmes, les fondatrices de Beebuzz ont choisi leur camp. Avec leur ouvrage, elles montrent qu’on peut faire des affaires tout en apportant sa pierre à l’édifice social. Les fondateurs de La Vie Claire, Caudalie ou Veja notamment sont de la partie. Elles expliquent comment leur business œuvre pour le bien commun. Rien d’incompatible selon l’écologiste Pierre Rabhi pour qui les entreprises sont « le pilier principal sur lequel repose l’organisation du vivre ensemble ». Ce livre le prouve comment une société fait vivre ses engagements au quotidien et peut concourir à une économie aussi lucrative que citoyenne.

Respect ! Des patrons inspirants pour un monde meilleur, Aude Génin & Clémence Blanc, éd. Flammarion (233 pages, 15,90€)
 

La philo au boulot

Ce petit digest de philo à l’usage du monde professionnel est, comme son titre l’indique, un manuel de bonnes intentions managériales conduites à la lumière des plus grands philosophes. On y parle maïeutique et management, résilience et finances, quête de sens et performance. Consultant en management, son auteur mêle ainsi réflexions techniques sur l’optimisation du quotidien professionnel et citations philosophiques. D’Aristote à Bergson, chaque chapitre balaie une qualité, un trait de caractère requis pour piloter et entrevoir le monde de l’entreprise avec sagesse. Cet abrégé des vertus managériales est une petite boîte à outils où professionnalisme rime définitivement avec humaniste.

Bienveillance éthique & empathie en entreprise, Denis Migeon, éd. Maxima Laurent du Mesnil (144 pages, 18,50€) 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire