Business Women : elles entreprennent pour sauver la planète

Business Women : elles entreprennent pour sauver la planète

À l’heure où l’urgence écologique se fait de plus en plus sentir, il est devenu indispensable d’agir à l’échelle industrielle. Les trois invitées de Business Women, qui ont toutes investi dans le green business, l’ont bien compris. Rencontre avec ces trois actrices du monde de demain.

Si la transition écologique s’installe doucement mais sûrement à titre individuel, il est devenu indispensable d’agir à l’échelle industrielle. Les trois invitées de ce nouvel épisode de Business Women l’ont bien compris. Juliette Franquet, fondatrice de Love Your Waste, s’est spécialisée dans la collecte et le transport des ordures. À ses côtés, la présidente de Green Creative, Lucile Noury, qui conçoit des équipements de tri et de valorisation des déchets. Enfin, Marine de Beaufort complète le trio avec sa solution collaborative Voy’Agir, une plateforme web qui aide les gens à construire des voyages responsables.

Les mentalités changent, le marché s’ouvre

Certes, depuis janvier et la nouvelle loi inscrite dans le code de l’environnement, toutes les entreprises sont obligées de trier leurs déchets.  « Mais il y a une prise de conscience qui n’est plus juste pour le rapport RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Les mentalités changent, le marché s’ouvre avec différents enjeux », précise Lucile Noury. Et Juliette d’ajouter : « Il y a de plus en plus d’acteurs de la finance éthique pour lesquels on demande des objectifs de rentabilité économique et d’impact social et environnemental (…) Il y a des acteurs pour lesquels il n’y a pas que la rentabilité à court terme, mais c’est encore nouveau, ça prend du temps. (…) C’est en train de changer en tout cas. »

 

0 commentaires

Laisser un commentaire