Jukebox : la playlist de Vincent Ricordeau, le cofondateur de Kiss Kiss Bank Bank

Jukebox : la playlist de Vincent Ricordeau, le cofondateur de Kiss Kiss Bank Bank

@marksolarski

Il nous joue le Jukebox de sa vie. Vincent Ricordeau, cofondateur de Kiss Kiss Bank Bank, se confie au micro de Stéphane Vincent. Musique Maestro.

10 ans d’existence, plus de 35 000 projets français, plus de 150 millions d’euros récoltés, 3 plateformes, une cinquantaine de salariés… Voilà, en quelques chiffres, ce qu’il en est de Kiss Kiss Bank Bank. Au micro de Stéphane Vincent, son cofondateur Vincent Ricordeau rejoue le Jukebox de sa vie.

De George Brassens à Pearl Jam, en passant par David Bowie, Vincent Ricordeau revient sur les titres qui ont accompagné les grandes étapes de son existence. Un cursus scolaire prématurément avorté, une première boîte, un échec, un tour du monde, une deuxième boîte… Jusqu’au projet Kiss Kiss. L’idée vient d’Ombline Le Lasseur, épouse et associée de Vincent Ricordeau, alors inspirée par le succès de MySpace. Le duo, après avoir validé le concept de plateforme de financement participatif, cherche un nom qui évoque aussi bien l’argent que l’émotion. Après concertation, Kiss Kiss Bank Bank l’emporte sur Joy Dividende.

Aujourd’hui, Kiss Kiss Bank Bank s’offre une place de choix sur la scène française. Et dans 5 ans ? Et bien d’ici là, Vincent Ricordeau ne s’en cache pas : l’ambition est d’atteindre les 300/400 millions d’euros et les 10 à 12 millions de français inscrits. « On essaie de consolider le marché du financement participatif pour en faire un vrai champion français, récupérer les plateformes concurrentes et aller plus loin en faisant des acquisitions. » révèle Vincent Ricordeau au micro de Stéphane Vincent. Une vision francophone avec, en ligne de mire, une finance toujours plus éthique et plus citoyenne.

La playlist de Vincent Ricordeau

  • Les Copains d’abord de George Brassens
  • School de Supertramp
  • Total Eclipse of your heart de Bonnie Tyler
  • Boy’s don’t cry de The Kure
  • Life on Mars de David Bowie
  • Black de Pearl Jam
  • Humble de Kendrick Lamar
  • Generate de Eric Prydz

0 commentaires

Laisser un commentaire