Seaver lève 1,5 million d’euros pour… prendre le pouls des chevaux

Seaver lève 1,5 million d’euros pour… prendre le pouls des chevaux

Seaver, sangle connectée pour chevaux

Seaver, la start-up spécialiste de la conception et la fabrication d’objets et équipements connectés pour chevaux, boucle une nouvelle levée de fonds d’1,5 millions d’euros auprès de l’industriel allemand Peiker.

Après un premier tour de table au cours duquel elle a levé 2 millions d’euros en 2017, la start-up Seaver signe une nouvelle levée de fonds d’1,5 millions d’euros « C’est une chance pour Seaver de faire rentrer Peiker au capital . L’industriel allemand détient un savoir-faire technique inégalable mais aussi un réseau de distributeurs déjà existant en Allemagne et aux Etats-Unis, ce qui permettra d’accélérer le développement à l’international de nos produits » souligne Zakaria Antar, co-fondateur & CEO de Seaver. En plus de son expansion à l’international, la jeune pousse à l’origine de la sangle connectée souhaite également développer un électrocardiogramme permettant de détecter l’activité cardiaque du cheval et transmettre ces données directement au vétérinaire ainsi qu’un « test d’état de forme », élaboré en partenariat avec la chercheuse Véronique Billat.

A propos de Seaver

Fondée en 2016 par Zakaria Antar et Pierre Yves Lalo, Seaver est née de la volonté de ces derniers d’élargir les avancées technologiques aux sports équestres. Ils sont à l’origine de la première sangle connectée permettant de mesurer les performances et la santé du cheval au travail. Cet outil connecté permet de visionner en temps réel toutes les informations sur le cheval : cardio, locomotion, sauts et vitesse.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire