« Président, c’était toujours un plaisir d’échanger avec vous. » Hommage à Hervé Bourges

« Président, c’était toujours un plaisir d’échanger avec vous. » Hommage à Hervé Bourges

Publié le 25 février 2020

Une page de l’histoire de la télévision française se tourne. Hervé Bourges s’est éteint dimanche 23 février à l’âge de 86 ans. Hommage à ce grand homme des médias.

Ancien président de TF1, de France Télévisions et du CSA, il aussi dirigé l’ESJ de Lille et RFI. Hervé Bourges était une lumière dans le monde des médias, qui aura marqué de son empreinte l’audiovisuel public.

J’ai eu la chance de le côtoyer à de multiples reprises lorsque je travaillais avec son numéro 2, ami et homme de confiance, Pascal Josèphe. Véritable mentor, il était exigeant, juste, et drôle… très drôle même ! Il aimait raconter ses anecdotes et on sentait à quel point il était fier du travail accompli.

Hervé était un homme de conviction, profondément engagé pour la liberté de la presse.

Hervé était un humaniste, bienveillant et respectueux de tous. Il avait un regard juste sur le monde et sur les hommes.

Hervé était un amoureux de l’Afrique, très investi en Algérie, et fervent défenseur de la francophonie avec son ami Manu Dibango.

Retraité depuis des années, il était passionné par le milieu des médias et ne s’en éloignait que rarement. Il me parlait souvent du bonheur qu’il avait à se promener avec son épouse, Marie, au milieu des cerisiers de son jardin.

Hervé était un homme de transmission. Olivier Zegna Rata, son ancien directeur de cabinet au CSA, a publié sur Twitter : « Il nous avait tout appris, la rigueur et le courage, la lucidité et l’humour, la générosité et l’énergie et par-dessus tout la foi dans la mission des médias et des journalistes. »

Pascal Josèphe m’a transmis beaucoup de ses valeurs. J’aime à penser qu’il continuera à exister à travers nos actions.

« Président », comme on l’appelait tous, c’était toujours un plaisir d’échanger avec vous.

Reposez en paix.

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire