Ces start-up qui œuvrent pour un monde meilleur

Ces start-up qui œuvrent pour un monde meilleur

entreprises qui oeuvrent pour un monde meilleur

Wheeliz, M-kopa, Biomédé …Petit tour d’horizon des start-up qui contribuent à guérir les maux de ce monde.

L’écosystème des start-up regorge d’entrepreneurs rêvant de faire de leur entreprise la nouvelle licorne. Une motivation qui n’est toutefois pas l’apanage de tous les créateurs de jeunes-pousses. Ecologie, mobilité inclusive, développement énergétique… Widoobiz met en lumière ces entreprises qui œuvrent pour un monde meilleur.

Biomédé, la plante qui dépollue

Afin d’extraire les métaux lourds qui contaminent les sols agricoles, Ludovic Vincent et Patricia Gifu ont créé Biomédé. Grâce à des plantes dont les graines ont été créées par les deux ingénieurs, la start-up permet aux agriculteurs d’extraire le cuivre, le plomb ou encore l’arsenic que peuvent contenir leurs terres.

Wheeliz, le Airbnb de la voiture aménagée

Créé par Charlotte de Vilmorin, Wheeliz est un parc automobile permettant de mettre en relation les personnes en situation de handicap avec des propriétaires de véhicules aménagés. Pour la fondatrice de Wheeliz, l’accessibilité est la clé de voûte du futur de la mobilité. Et face aux peu de solutions apportées par l’innovation technologique, la jeune femme a décidé de s’emparer de la question. A noter que d’après  le Ministère de la Transition écologique, une voiture partagée permet d’éviter l’émission de 30 tonnes de CO2 sur 10 ans.

M-Kopa, l’énergie solaire pour illuminer les bidonvilles d’Afrique

 Pour faire face au problème d’électrification en Afrique de l’Est, Jesse Moore, Nick Hugues et Chad Larson ont créé un dispositif de production d’énergie solaire afin de permettre à chaque domicile qui le souhaite, de bénéficier d’une fourniture en électricité. Aujourd’hui, grâce à M-Kopa plus de 750 000 foyers bénéficient d’une énergie solaire pour l’équivalent de 40 centimes d’euros par jour. Soit deux fois moins que le tarif normal.

Phenix, la start up zéro gâchis

Afin de trouver la solution des invendus de la grande distribution en France qui finissent à la poubelle. Jean Moreau et Baptiste Corval ont fait du gaspillage alimentaire leur cheval de bataille. Avec leur start-up Phenix, ils mettent à disposition des outils aux chefs de rayon pour scanner les invendus. Ils sont ainsi immédiatement mis en ligne sur une plate-forme destinée aux entreprises ou associations caritatives (Croix-Rouge, Restos du coeur). Chaque jour, Phénix permet de sauver 50 tonnes de nourriture.

Canibal, transformateur de canettes

Chaque année, c’est 1000 milliards de canettes, bouteilles ou encore gobelets qui sont jetés à travers le monde. Et c’est à peine 5% d’entre eux qui sont recyclés, les 950 milliards restant finissant brûlés ou dans nos océans. Pour pallier ce problème, Benoit Paget a imaginé une machine capable de reconnaître, trier et compacter ces déchets de boisson. Aujourd’hui, sa star-up : Canibal, fournit des machines à plus de 200 entreprises. Parmi elles, Mcdonald’s, Kronenbourg ou encore Le Meurice. L’entreprise s’est même diversifiée en créant un nouveau matériau à partir des pièces recyclées

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire