Mise en place brutale du télétravail : comment les RH peuvent y faire face ?

Mise en place brutale du télétravail : comment les RH peuvent y faire face ?

Publié le 2 avril 2020

Confinement et mesures sanitaires obligent, la plupart des salariés français sont en télétravail depuis les annonces gouvernementales de mardi 17 mars. Cependant cette pratique n’est pas encore acceptée et utilisée par tous les managers et chefs d’entreprises. En effet, une majorité d’entre eux le perçoit encore avec méfiance. Pourtant, s’il est bien encadré le télétravail peut devenir une véritable source d’engagement et un levier de productivité pour les salariés.

Le défi managérial du XXIème siècle

Indépendamment du contexte sanitaire, faire performer des équipes à distances et de manière virtuelle est un des principaux défis managériaux des ressources humaines. La question n’est pas nouvelle, les premières initiatives de télétravail ont émergé il y a 40 ans en Californie. Malgré ça, seulement 16% des salariés français ont la possibilité de télétravailler aujourd’hui contre 30% dans les pays anglo-saxons. Pourtant près de 68% des salariés de l’hexagone souhaiterait pouvoir en faire.

Ces chiffres s’expliquent par les cultures et mentalités différentes entre les managers français et leurs homologues anglo-saxons. Baisse de productivité, moins d’engagement de la part des collaborateurs et culture du travail différente sont les retours de la plupart des RH français sur ces questions. Car en effet, le télétravail pose beaucoup de questions du point de vue managérial. Comment contrôler, encadrer, motiver et diriger ses salariés à distance ?

Le télétravail, une pratique à mettre en place par toutes les entreprises

La vraie question à se poser d’un point de vue managérial n’est pas de savoir s’il faut s’investir dans ce type d’organisation mais plutôt de s’interroger sur la manière d’y parvenir. Il est nécessaire de mettre en place une réelle stratégie autour du télétravail qui soit adaptée à la culture de l’entreprise et aux besoins des collaborateurs. Car cette nouvelle pratique ne cesse de se démocratiser, elle est même obligatoire pour les salariés qui en ont la possibilité en période de confinement.

Il est donc nécessaire pour tous les professionnels des ressources humaines d’éliminer les freins qui empêchent la mise en place de cette pratique dans leurs entreprises. Cela implique un travail avec chacun de ses collaborateurs pour identifier ses points forts et ses points faibles lors du travail à distance. Il est également nécessaire de bien-être à l’écoute de ses employés. Être en télétravail implique d’autres habitudes, d’autres manières de fonctionner, que le travail classique et il est important de bien prendre tous ces éléments en compte. Enfin il faut aussi utiliser les outils qui sont à notre disposition. Il existe de très nombreux moyens d’échanger et d’être en contact via des applications et autres outils numériques, il faut s’en emparer !

Le télétravail se démocratise et va devenir une pratique courante. Mais il va aussi être un argument de recrutement pour les entreprises et devenir une condition d’embauche pour certains. Une entreprise qui refusera catégoriquement de mettre en place une organisation autour du télétravail sera bien moins attractive auprès de futurs candidats. Il est donc nécessaire que les RH se saisissent de cette question dès aujourd’hui !

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire