Les 7 conseils de Pauline Laigneau pour rebondir pendant la crise

Les 7 conseils de Pauline Laigneau pour rebondir pendant la crise

Apprendre à mieux connaître son client, accentuer sa présence médiatique et surtout… ne pas désespérer. Voici les conseils de Pauline Laigneau, cofondatrice de Gemmyo et créatrice du podcast Le Gratin, pour ne pas faire sombrer votre entreprise pendant la crise.

Alors que le confinement a été rallongé jusqu’au 11 mai, pourquoi ne pas essayer de rendre cette période bénéfique pour votre entreprise ? C’est ce que conseille Pauline Laigneau. La cofondatrice de l’enseigne de joaillerie Gemmyo n’est pas seulement une entrepreneur à succès. Elle est aussi mentor en leadership via sa formation de dirigeants « Le Bootcamp » et créatrice du podcast inspirant Le Gratin. Voici 7 conseils pour rendre cette période bénéfique selon elle.

1 – Travailler sa connaissance client

Les entrepreneurs qui ne peuvent pas se rendre sur leur lieu de travail peuvent toujours apprendre à mieux  connaitre leur client. « Au quotidien, nous sommes souvent pris par le temps. Entre le management, les opérations marketing, la fabrication de nos produits etc. […] Paradoxalement, le confinement est un moment idéal pour les appeler et nouer de nouveaux liens », explique l’entrepreneur.

2 – Travailler sa plateforme de marque

Quelle est la mission de votre entreprise ? Sa raison d’être ? Pendant cette période de confinement, vous pouvez vous pencher sur les questions qui font votre société. Une problématique marketing qui passe souvent à la trappe au profit de sujets jugés plus urgents.

3 – Renouveler ou lancer de nouveaux produits

« L’industrie va reprendre avant le commerce, c’est le moment où jamais pour lancer une nouvelle production avec des coûts de fabrication moins onéreux qu’à la normale » conseille Pauline Laigneau.

4 – Repenser sa stratégie média

On s’en est tous rendu compte : pendant le confinement, notre temps d’écran a grimpé en flèche. « C’est LE meilleur moment pour être le plus visible possible sur le Web ! Le digital va prendre une nouvelle dimension c’est certain : c’est aussi le moment pour travailler son offre digitale et réfléchir à quels services online proposer. »

5 – Être essentialiste

Faute de moyens et capacité d’action, c’est le moment ou jamais de se concentrer sur ce qui compte, sur les sujets primordiaux de votre entreprise.

6 – Ne pas désespérer

« Le sens étymologique du mot crise, qui vient du grec « krinein », signifiant séparer. Dans la crise deux éléments se séparent, créant une ouverture, un espace dans lequel il va devenir possible de lire quelque chose. »

7 – La crise, moment pour entreprendre ?

De nombreuses entreprises vont mettre la clé sous la porte. Mais paradoxalement, d’autres vont se démarquer et lancer les entreprises de demain. « C’est le moment de travailler en sous-marin sur un nouveau produit avec une compétition qui va être plus faible »,  s’enthousiame Pauline Laigneau.

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire