Un peu de tendresse malgré le confinement #3

Un peu de tendresse malgré le confinement #3

Grands-parents

Alors que la situation sanitaire impose la distanciation sociale, nous ressentons le besoin de nous rapprocher. Tous les moyens sont bons pour maintenir le lien avec ceux que l’on aime.

Dans ce contexte, la nécessité d’un contact intergénérationnel se fait sentir. Les petites attentions envers nos grands-parents se multiplient. Depuis quelques semaines, les personnes âgées vivant seules et les EHPAD ont reçu de nombreux dessins d’enfants, lettres et photos par voie postale, envoyés par leur famille. Plusieurs start-up proposent également leur service pour maintenir le contact avec ses proches.

Dans la série des entreprises qui, en ces temps d’épidémie, redoublent d’effort pour veiller sur nos grands-parents, nous vous présentons Granny & Charly ! Une start-up qui joue les sites de rencontres entre étudiants et personnes âgées confinées.

Coup de projecteur sur ces millennials passionnés par nos anciens

Les initiatives de solidarité fleurissent pour aider les personnes âgées isolées. Mais dans les faits, beaucoup de familles peinent à trouver à distance une personne de confiance pour épauler un aîné confiné.

Pour les aider, Granny & Charly a mis à disposition son réseau d’étudiants bénévoles. Elle joue les entremetteurs pour « matcher » étudiants et personnes âgées en fonction de leurs centres d’intérêts et de loisirs en commun. Une expérience qui révèle des liens intergénérationnels tendres et émouvants, loin des clichés.

Qui aurait pu l’imaginer ? Léa étudiante en histoire, passionnée par la littérature ancienne, converse deux fois par semaine avec Christine, 86 ans. Chloé aide une personne dépendante sur des petites tâches du quotidien et envisage de l’accompagner une semaine en vacances, lorsque la situation le permettra. Benjamin, lui, est passionné de jeux d’échecs. Il a trouvé en Hugues, 91 ans, un partenaire expérimenté avec lequel il joue par téléphone, confinement oblige (« J’avance mon pion e2 en e4. A vous de jouer mon cher ! »)

« Je suis admirative et étonnée chaque jour par ces jeunes. Beaucoup sont littérallement passionnés par la relation avec nos aînés. A leur âge, je n’avais pas encore cette maturité ni ces aspirations aussi altruistes. » reconnaît Amélie Frély la fondatrice de la startup Granny & Charly.

À lire aussi sur Widoobiz : Un peu de tendresse malgré le confinement #2

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire