Pratique d’un sport individuel : les règles à respecter à partir du 11 mai

Pratique d’un sport individuel : les règles à respecter à partir du 11 mai

Sport individuel

Lundi 11 mai devrait être synonyme de liberté relative. Enfin autorisés à sortir de chez eux sans attestation sur l’honneur, les Français pensent déjà aux activités qu’ils pourront reprendre. Parmi elles, la pratique d’un sport soulève quelques interrogations.

Dans le prolongement des annonces du Premier ministre, mardi 28 avril, et au regard des recommandations du Haut Conseil de la santé publique, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu rappelle qu’il sera possible de pratiquer une activité sportive individuelle, en plein air, à partir du 11 mai. Il faudra cependant respecter les règles de distanciation physique, dans les espaces ouverts autorisés et en fonction de la situation sanitaire de chaque territoire (zone rouge ou verte).

Ces activités pourront se faire

  • Sans limitation de durée de pratique.
  • Sans attestation.
  • Dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km.
  • En limitant les rassemblements à 10 personnes maximum.
  • En extérieur.

Et pour les sports collectifs ?

Les activités sportives qui ne permettent pas cette distanciation (sports collectifs, sport de combat) ne pourront pas reprendre dans l’immédiat. Le ministère des sports proposera une liste exhaustive des disciplines et sports concernés par cette interdiction provisoire dans un guide pratique en cours d’élaboration.

À ce stade, le ministère des Sports précise qu’aucune compétition sportive ne pourra avoir lieu avant le mois d’août, y compris à huis clos. Par ailleurs, comme l’a annoncé le Premier ministre, les manifestations sportives rassemblant plus 5 000 personnes sur un même lieu ne pourront se tenir avant le mois de septembre.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire