Koh-Lanta : un phénomène de quarantaine

Koh-Lanta : un phénomène de quarantaine

Cette année, l’émission de télé réalité Koh-Lanta diffusée sur TF1 bat tous les records d’audience et déchaîne les passions. Les dessous d’un phénomène de quarantaine.

Vendredi. Pour beaucoup, ce jour est significatif de fin de semaine de travail, de fin de galère, de début de weekend. Mais pour certains, c’est beaucoup plus. Vendredi, c’est Koh-Lanta. Pour des millions de Français depuis le 21 février, ce jour est sacré. Oui, sacré, le mot n’est pas trop fort. Pour ceux qui ont le malheur de ne pas suivre l’émission et d’avoir des proches qui le font, vous savez de quoi je parle. Des heures de debrief, de discussions, de débat, de conversations WhatsApp complètement parasitées par ce sujet… Mais qu’est ce qui se passe avec cette saison de Koh Lanta ? Pourquoi l’« Ile des Héros » rend-elle tout le monde fou ?

Un besoin de s’aérer l’esprit

Une première explication peut être trouvée facilement : le confinement. Moins d’un mois après le début de la saison, la France s’est retrouvée assignée à résidence. Plus question de sortir le vendredi soir. On s’accroche à ce qu’on peut pour garder un semblant de vie. Et Koh-Lanta en fait partie. Non seulement l’émission est divertissante, mais elle vous permet d’en parler autour de vous, sur les réseaux sociaux. Un sujet à partager avec le monde autre que le décompte sordide de victimes quotidiennes du coronavirus.

Des audiences historiques

Et les chiffres de l’audience de l’émission phare de TF1 confirment cette théorie. Le vendredi 21 février, pour le tout premier épisode, Koh-Lanta a attiré 4,642 millions de téléspectateurs. Un nombre qui est resté plus ou moins stable pendant trois épisodes. Mais lors de la quatrième émission, qui a eu lieu le vendredi 20 mars, soit trois jours après le début du confinement, les chiffres se sont affolés avec un bond d’un million de téléspectateurs à 5,7 millions. Et cette dynamique s’est confirmée pour atteindre un record historique : plus de 7 millions de téléspectateurs le vendredi 1er mai. Du jamais vu depuis 2014.

Un casting exceptionnel

Mais le confinement n’est peut-être pas la seule raison de ce succès. L’autre se niche peut-être tout simplement dans le fait que cette saison est exceptionnelle. Exceptionnelle tout d’abord de part son casting. C’est la première fois dans l’histoire de cette télé réalité que des candidats ayant déjà participé à l’émission et de nouveaux aventuriers sont mélangés. Cinq vétérans ont en effet commencé le jeu à l’écart des quinze autre, sur une île appelée « l’île des héros ». Ils ont dû s’affronter lors d’épreuves pour rejoindre l’une des deux équipes : les jaunes ou les rouge. Parmi ces anciens : Claude, Jessica, Moussa et Teheiura.

Des rebondissements qui rendent fous

Autre élément exceptionnel : les rebondissements (attention, spoiler). L’élimination de Teheiura au 3e épisode, (puis au 10e) a déchaîné la passion des internautes. À tel point que des menaces de morts ont été faites contre certains candidats. Même chose lors du 11e épisode diffusé le 8 mai. L’élimination de Jessica suite à une stratégie de Régis et de ses coéquipiers a donné lieu à des menaces bien réelles contre ce dernier et sa famille, obligeant même son employeur de l’époque (Go Sport), à prendre la parole suite à des appels à boycotter l’enseigne. Dans un communiqué publié le sur Twitter, la société de production Adventure Line Productions qui produit Koh-Lanta a annoncé la saisie du Procureur de la République de Paris suite aux propos et menaces dont ont été victimes plusieurs concurrents de la dernière édition de Koh-Lanta. Une édition qui rend donc vraiment fous.

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire