Confinement : l’apogée des outils numériques

Confinement : l’apogée des outils numériques

Zoom, Skype, Teams… De nouveaux outils numériques ont fait leur apparition dans la vie des Français pendant le confinement. Des sites et applications qui pourraient bien s’installer dans nos vies à long terme.

Pendant le confinement, les Français ont dû utiliser de nombreux outils numériques pour travailler, consommer ou garder le contact avec leurs proches. C’est ce que nous confirme un sondage Odoxa* publié le jeudi 28 mai.

Nous sommes 55 % a avoir adopté des outils de visioconférences comme Zoom, Skype, Teams ou FaceTime. 49 % à avoir utilisé des sites ou applications de e-commerce pour faire des achats. Et 43 % à s’être laissé tenter par des plateformes de streaming vidéo ou musical comme Spotify, Netflix ou CanaPlay.

Les essayer, c’est les adopter

Des comportements qui s’expliquent bien sûr par le contexte particulier du confinement. Pourtant, ces nouveaux outils ont réussi à s’imposer au-delà de la quarantaine. Toujours selon ce sondage, plus de 90 % des personnes interrogées affirment continuer à utiliser ces sites et applications après le confinement, même si pour certains, ce sera moins souvent. Parmi ceux qui sont en tête, on retrouve les sites et application de cuisine (96 %), de e-commerces (96 %) et les plateformes de streaming musical et vidéo (95 %).

Ne pas perdre le contact

Mais ces nouveaux usages ont une limite. Les sondés n’ont pas été séduits par certaines nouvelles pratiques. Il s’agit du paiement par mobile en caisse (69 %) et le paiement sans passage en caisse, avec un scann du panier automatique (69 %). La preuve que le contact humain reste encore apprécié.

*Sondage Odoxa pour Leyton, SAP, Stratégies, BFM Business, 01net et l’Usine Nouvelle. Réalisé auprès d’un échantillon de Français interrogé par Internet les 13 et 14 mai 2020. Échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire