Un baromètre pour évaluer la manière dont les individus perçoivent leur relation à la nature

Un baromètre pour évaluer la manière dont les individus perçoivent leur relation à la nature

Le Groupe Rocher lance un baromètre international pour évaluer la manière dont les individus perçoivent leur relation à la nature. D’une ampleur sans précédent, il suivra à un rythme annuel l’évolution de cette relation dans 19 pays (dont la France). Imaginé avant la crise sanitaire, cet outil visionnaire permettra de mener à bien la mission que le Groupe s’est fixée pour l’avenir : reconnecter les personnes à la nature.

Construit en collaboration avec l’institut de sondage BVA, le baromètre « Groupe Rocher Reconnecting People to Nature© » apporte un éclairage inédit sur la société qui prend tout son sens dans le contexte actuel.
Tout d’abord, par la création, d’un score (entre 0 et 10) qui permet d’évaluer la connexion des individus à la nature©. Celui-ci a été calculé à partir de 3 dimensions : l’attachement, la connaissance et le degré de contact des indivus à la nature. Le premier volet de l’étude qui a été conduit en France au mois de février révèle ainsi qu’avant le confinement, le score de connexion des Français à la nature s’élève à 7,07.

Alors que de nombreuses personnes s’interrogent sur ce que sera « le monde d’après », le second volet de l’étude dont les résultats seront consolidés à l’automne permettra d’observer s’il y a eu une évolution dans cette relation à la nature à la suite de la crise sanitaire. Il apportera également une analyse comparative précieuse entre les 19 pays sélectionnés afin d’en tirer des leçons pour l’avenir.

« Les premiers résultats de ce baromètre montrent combien notre raison d’être et notre mission sont porteuses de sens et répondent à un besoin réel ! L’intuition et la philosophie de mon grand-père qui irriguent notre Groupe depuis plus de soixante ans sont plus que jamais d’actualité. Nous avons été parmi les premiers à voir le bien-être que la nature pouvait procurer aux personnes en inventant la cosmétique vétégale. Nous avons le devoir de continuer à montrer le chemin. Mon souhait le plus cher est que les enseignements de ce baromètre servent à toutes les entreprises, ONG ou politiques qui souhaitent agir sur ce sujet. » Bris Rocher

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire