Cybersécurité : Zoom s’associe à Check Point Software Techonologies

Cybersécurité : Zoom s’associe à Check Point Software Techonologies

Famille, travail… Zoom est le leader des réunions visio. Mais ce succès va de paire avec un inconvénient : les pirates. Pour lutter contre ce phénomène, la plateforme a décidé de s’associer à la solution de cybersécurité Check Point Software Techonologies.

Elle nous était inconnue il y a quelques mois. Aujourd’hui nous l’utilisons quotidiennement. La plateforme Zoom est entrée dans nos vies assez brutalement, avec le début du confinement. Malheureusement, ce succès va de paire avec des inconvénients.

En effet, Zoom a noté que de plus en plus de noms de domaines incluant le mot « Zoom » étaient créés. Un preuve que les cybercriminels utilisent les domaines Zoom comme appât pour attirer des victimes. « Nous avons également détecté des fichiers malveillants se faisant passer pour le programme d’installation de Zoom », peut on lire dans un communiqué de Check Point Software Technologies.

De 10 millions à 300 millions de réunions par jour

Check Point, c’est justement la solution de cybersécurité à laquelle a fait appel l’entreprise américaine. « Notre partenariat avec Zoom a permis aux utilisateurs de Zoom dans le monde entier de bénéficier d’une expérience de communication plus sûre, plus simple et plus fluide », explique Adi Ikan, responsable du groupe d’études et de protection réseau de Check Point.

« Zoom encourage ses utilisateurs à examiner minutieusement les détails de toute réunion à laquelle ils prévoient de participer avant de s’inscrire, et à ne rejoindre que les réunions d’utilisateurs en qui ils ont confiance. Nous apprécions que Check Point nous ait prévenu de ce type de problème », confirme Loïc Rousseau, le directeur France de Zoom.

Des mesures qui sont les bienvenues quand on sait que le nombre de réunions par jour sur Zoom est passé de 10 millions en décembre 2019,  à plus de 300 millions en avril 2020.

 

 

 

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire