IA BTP, lance un « Robot-Achat » pour améliorer la marge et la productivité des PME du BTP

IA BTP, lance un « Robot-Achat » pour améliorer la marge et la productivité des PME du BTP

Publié le 9 septembre 2020

Alors que les travaux reprennent progressivement partout en France, plus de 360 000 entreprises du BTP doivent désormais rattraper le retard pris durant le confinement et surtout dégager rapidement de la trésorerie. Pour Xavier Fournet, associé chez KPMG, le BTP peut toutefois devenir « un des maillons forts de la relance de l’économie du pays », mais à condition d’accélérer la digitalisation du secteur (source).

Les solutions numériques peuvent en effet contribuer à augmenter la compétitivité des PME françaises en leur proposant des outils fonctionnels et économiques, parfaitement adaptés à la réalité de leur métier. Ainsi, il faut savoir que de nombreuses PME du BTP, dégageant de 1 à 3 millions d’euros de chiffre d’affaires, n’ont pas les moyens de s’offrir les services d’un acheteur (salaire : 35 000 € en moyenne). Or les achats représentent 35% du CA ! Il s’agit tout simplement du 2ème poste de charges pour l’entreprise. La plupart du temps, faute d’expert dédié, ces fonctions sont réalisées par le Chef d’Entreprise, l’Assistante, le Chargé d’Affaires, ou le Conducteur de Travaux.

En découlent des conséquences désastreuses : dans la mesure où une PME du BTP gère autant de références qu’un supermarché, elle se retrouve dans la difficulté de maîtriser tous ses prix d’achats, et perd beaucoup de temps sur des tâches administratives sans valeur ajoutée.

Dans ce contexte, pour les aider à dégager de la marge et de la productivité, IA BTP, le spécialiste du Génie Electrique et Climatique, lance le premier « Robot-Achat » qui simplifie la vie des entreprises. Le concept est simple : grâce à la puissance de l’IA, cet assistant achat numérique se charge de toutes les tâches chronophages ! Il permet ainsi à l’entreprise de gagner un temps précieux, pour le commerce, la réalisation des chantiers et surtout les créances clients qui sont la base de la trésorerie

0 commentaires

Laisser un commentaire