Résumé des annonces du 8 octobre

Résumé des annonces du 8 octobre

Publié le 8 octobre 2020

Annonces Olivier Veran

Jeudi 8 octobre- Olivier Veran donne sa conférence de presse hebdomadaire pour faire un point sur l’évolution du virus. Il est accompagné cette semaine de Bruno Lemaire.  Ce qu’il faut retenir :

« La situation sanitaire continue de se dégrader en France (…) Il y a donc chaque jour de plus en plus de personnes contaminées, de plus en plus de personnes malades et de plus en plus, par conséquent, de personnes qui font des formes graves avec un impact hospitalier qui augmente  » alerte Olivier Véran au début de la conférence de presse.

Dijon et Clermont-Ferrand en zone d’alerte renforcée

La situation s’est de gradée dans plusieurs métropoles ces derniers jours, ce qui va nous conduire à basculer certaines métropoles dans des zones d’alerte supérieures. C’est le cas de Dijon et Clermont-Ferrand qui passeront en zone d’alerte renforcée dès samedi matin

Lille, Lyon, Saint-Etienne et Grenoble en zone d’alerte maximale

La situation à Lille se dégrade également, un taux d’occupation des réanimations par les malades atteints du coronavirus qui a atteint les 30%. Lyon , Saint Etienne Grenoble présentent les mêmes caractéristiques épidémiques.  » Pour ces 4 métropoles, un passage en zone d’alerte maximale a été décidé par le président de la république ». Ce passage sera effectif samedi matin.

Une pression de plus en plus forte à Paris

A Paris, « la pression sanitaire se fait de plus en plus forte » annonce le ministre des solidarités et de la santé. Après un message de soutien destiné aux soignants, il donne la parole au ministre de l’économie, Bruno Lemaire qui souligne « depuis le début de la crise, nous avons fait un choix clair avec le président de la république, c’est de protéger les salariés et les entreprises » .

L’Etat élargit son soutien aux entreprises

Le ministre de l’économie annonce ainsi  élargir et renforcer le fond de solidarité « Nous allons ajouter au total 75 000 entreprises qui vont pouvoir en bénéficier » déclare ainsi ce dernier qui ajoute que le fond de solidarité sera porté aux entreprises jusqu’à 50 salariés ( pour les secteurs concernés tels que l’hôtellerie, les bars, les restaurants,  la culture,le sport ou encore l’ événementiel…) si elles ont perdu 70%  de leur chiffre d’affaire.

Prise en charge à 100% du chômage partiel par l’Etat

Toutes les entreprises du secteur de l’hôtellerie, de la restauration, de la culture ou encore du sport  pourront bénéficier bénéficier d’une prise en charge du chômage partiel par l’Etat à 100% avec zéro  reste à charge pour l’entreprise, et ce  jusqu’à la fin 2020.

Exonération des cotisations sociales jusqu’à la fin des restrictions

Enfin la dernière mesure évoquée  » Les entreprises fermées administrativement ou qui font l’objet de restriction horaire, et qui font une perte des chiffres d’affaires d’au moins 50%, sont exonérées de toute cotisation sociale jusqu’à ce que les mesures de restriction soient levées. » a annoncé le ministre de l’économie.

Les nouvelles activités évoquées ( blanchisserie, art de la table…) pourront bénéficier de manière rétroactive des exonérations de charges sociales sur la période qui couvre du mois de février au mois de mai 2020.

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire