Présidentielle américaine : bras de fer désespéré entre Biden et Trump

Présidentielle américaine : bras de fer désespéré entre Biden et Trump

Joe ou Donald ? Trump ou Biden ? On pensait connaître plus ou moins le résultat de l’élection présidentielle américaine ce mercredi 4 novembre. On avait tout faux. Le grand gagnant va devoir se battre pour sa place à la Maison Blanche. Point sur un bras de fer désespéré dans une Amérique déchirée.

La vague bleue démocrate balayant quatre ans de présidence très controversée de Donald Trump n’a pas eu lieu. Ce matin du 4 novembre 2020, on ne sait toujours pas qui de Donlad Trump ou de Joe Biden va remporter l’élection présidentielle américaine. Si le candidat démocrate et ancien vice-président du pays a appelé à la patience le temps de dépouiller tous les résultats (près de 100 millions d’américains ont voté par anticipation, soit trois fois plus qu’en 2016), le magnat de l’immobilier a décidé de son côté de tirer la couverture à lui.

Lors d’une déclaration donnée vers 2 heures du matin (heure de Washington), Donald Trump a affirmé avoir tout simplement gagné cette élection, faisant fi de toutes les voix encore à dépouiller. Il a également crié à la fraude et menacé de saisir la Cour Suprême pour stopper l’élection à ce stade, si les résultats n’allaient pas dans son sens. Une démarche qui le reconduirait à son poste pour quatre ans, la majorité des juges de cette instance étant conservatrice.

La Pennsylvannie, le Wisconsin et le Michigan décisifs

La véritable surprise de cette élection, réside dans le peu d’écart entre les deux candidats. Encore une fois, les instituts de sondage américains avaient prévu une avance plus significative pour Joe Biden. Mais difficile de donner des prédictions fiables Outre-Atlantique où la politique est plus une affaire de personne que de programme.

Pour l’instant en tout cas, les deux candidats peuvent encore remporter le scrutin. À la mi-journée, Joe Biden prenait la tête de la course avec 238 grands électeurs contre 213 pour Donald Trump, en sachant que la ligne d’arrivée se situe à 270 grands électeurs. Tous les regards sont désormais braqués sur la Pennsylvanie, le Michigan et le Wisconsin. Trois États clés qui avaient été remportés par Trump en 2016. À l’heure actuelle, deux sur trois (Pennsylvanie et Michigan) seraient dans le giron des trumpistes.

 

Newsletter Widoobiz

Toute l'actualité business dans votre boîte mail.

0 commentaires

Laisser un commentaire