Les Français et les nouveaux espaces de travail : le besoin d’être choyé des salariés

Les Français et les nouveaux espaces de travail : le besoin d’être choyé des salariés

Une étude OpinionWay menée pour Wojo, acteur majeur du coworking et des bureaux flexibles en France, et analysée par Ronan Chastellier, sociologue et maître de conférences à l’Institut d’Études Politiques de Paris, révèle comment donner aux salariés qui télétravaillent l’envie de retourner au bureau : bureau à la carte, travail à distance, nouveaux espaces de travail, nouvelle vision du management de l’entreprise… l’étude présente leurs aspirations concrètes pour accompagner leur retour.

  • Pour un salarié sur trois, les lieux de travail doivent profondément changer, en offrant plus de sécurité sanitaire, plus de liberté, plus de services et plus de convivialité. « Faire revenir [les salariés] au bureau dans un contexte sanitaire incertain oblige à repenser radicalement le lieu de travail », constate Ronan Chastellier.

 

  • S’ils pouvaient travailler 3 jours/semaine à distance, 62 % des moins de 35 ans, et presque un salarié sur deux envisageraient de déménager pour améliorer leur qualité de vie. « Le travail à distance apparaît comme la solution permettant à chacun de vivre là où il le souhaite, et non pas choisir son lieu de vie par défaut », explique Stéphane Bensimon, CEO de Wojo.

 

  • À moyen terme, 56% de salariés pensent qu’il sera possible de choisir le lieu, mais aussi la façon dont on travaille, grâce à une nouvelle typologie de bureaux, accessibles à la carte. « La mobilité professionnelle géographique, qui jusque-là était un problème insurmontable en France, devient une réalité sur fond de Covid-19, de télétravail et de bureau à la carte”, selon Ronan Chastellier.

0 commentaires

Laisser un commentaire