Emmanuel Macron : résumé des annonces du 24 novembre

Emmanuel Macron : résumé des annonces du 24 novembre

Publié le 24 novembre 2020

annonces Macron 24 novembre

Près d’un mois après avoir annoncé le reconfinement du pays, le Président de la République s’est exprimé, ce mardi 24 novembre, pour dévoiler les grandes lignes d’une sortie progressive du confinement. Ce qu’il fallait retenir de cette allocution.

« Le nombre de cas positifs journalier a reculé(…) la seconde vague de l’épidémie est passée » débute le Président de la République qui ajoute toutefois que le virus « demeure très présent en France » et que le pays a atteint 50 000 décès dus au virus.

Une nouvelle étape samedi matin

Une nouvelle étape s’ouvrira à partir du samedi 28 novembre matin » déclare le Président qui annonce que le système de l’attestation et du confinement adapté resteront en vigueur. « Il faudra continuer à rester chez soi, à télétravailler quand c’est possible, à renoncer aux réunions privés , aux rassemblements familiaux et à tous les déplacements non nécessaires. » souligne ce dernier.

Promenade et activité physique en extérieur autorisées dans un rayon de 20 KM pour 3 heures

« Les activités extra-scolaires en plein air seront à nouveau autorisées. Pour les cultes, les offices seront à nouveau permis, dans la stricte limite de 30 personnes » annonce  le Président.

Réouverture des commerces jusqu’à 21H

« Enfin, tous les commerces pourront rouvrir et les services à domicile reprendre, mais dans le cadre d’un protocole sanitaire strict jusqu’à 21H au plus tard » déclare Emmanuel Macron.

2ème étape : le 15 décembre

« Le 15 décembre si nous sommes bien arrivés autour des 5000 contaminations par jour et environ 2500 à 3000 personnes en réanimation(..) le confinement pourra être levé, nous pourrons à nouveau nous déplacer sans autorisation, y compris entre régions » rassure le Président qui  nuance toutefois ces propos « ce ne seront pas des vacances de noël comme les autres ». Il appelle au sens de la responsabilité des Français.

le 15 décembre : les activités extra-scolaire en salle, théâtres, salles de cinéma, musées pourront reprendre leur activité

« Je veux ici dire combien je remercie et combien nous soutenons tous les acteurs de la culture » déclare Emmanuel Macron qui annonce toutefois que les contraintes fortes demeureront toutefois durant cette periode. » Les grands rassemblements seront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles allouées (…)  » ajoute ce dernier.

Les bars, les restaurants, les discothèques ne pourront rouvrir leurs portes

« Il me semble toutefois impossible d’envisager une ouverture pour les fêtes et bien préférable de ré envisager une ouverture courant janvier dans de bonnes conditions » annonce le Président.

Un couvre feu de 21h à 7h du matin dès le 15 décembre

« A partir du 15 décembre, un couvre feu de 21h à 7h du matin sera mis en place. Nous pourrons circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre » déclare Emmanuel Macron qui souligne toutefois que les rassemblements sur les voies publiques ne seront pas tolérés.

Réouverture des restaurants et des salles de sport le 20 janvier ?

« L’étape suivante sera le 20 janvier (…), nous pourrons alors prendre, si cela est possible, de nouvelles décisions d’ouverture. Si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5000 cas par jour, les restaurants et les salles de sport pourront rouvrir, et le couvre feu pourra être décalé. » annonce le Président.

Réouverture des lycées et des universités à partir du 20 janvier

« Les lycées pourront à ce moment là être pleinement rouverts, avec la totalité des élèves présents durant les cours. 15 jours plus tard, ce sont les universités qui pourront reprendre les cours avec, là aussi, une présence physique de tous les élèves » déclare également ce dernier.

Afin de ne pas à avoir faire face à une troisième vague, Emmanuel Macron appelle à redoubler de vigilance.

Des délais réduits pour les résultats de test PCR

Le Président évoque également la politique de test de l’hexagone et annonce que « début janvier, aucun test ne devra mettre plus de 24h, entre la demande de test et son résultat ».

Sur le vaccin contre la covid-19

« La vaccination doit se faire de manière claire et transparente(…) je ne rendrai pas la vaccination obligatoire » explique Emmanuel Macron. Il annonce l’organisation d’une campagne de vaccination rapide et massive au plus près des personnes.

Une campagne de vaccination dès fin décembre, début janvier, pour les plus faibles

« Nous commencerons vraisemblablement, dès fin décembre, début janvier, sous réserves des validations par les autorités sanitaires, par vacciner les personnes les plus fragiles et donc les plus âgées » déclare Emmanuel Macron.

De nouvelles aides prévues

« De nouvelles aides sociales ont été décidées. 150 euros seront versés en fin de semaine aux bénéficiaires du RSA et de l’allocation de solidarité spécifiques, aux étudiants boursiers et aux jeunes de moins de 25 ans non étudiants touchant des allocations. 100 euros par enfants seront versées pour les familles bénéficiant des APL » annonce le Président de la République.

Les établissements administrativement fermés pourront recevoir 20% de leur CA de 2019

« Dès les prochains jours, nous allons encore compléter ces aides ». En plus des dispositifs déjà existants, les restaurants, les bars, les discothèques, les salles de sports… Tous les établissements qui resteront fermés administrativement se verront verser, quelque soit leur taille, 20% de leur chiffre d’affaires de l’année 2019, si cette option est préférable pour eux aux 10 000 euros du fond de solidarité.

De nouvelles réponses prévues dans les prochains jours

« Les saisonniers, les extra qui n’ont plus d’engagement depuis des mois, les précaires qui travaillaient les années précédentes mais qui ne retrouvent plus d’emploi, les jeunes qui n’arrivent à trouver ni emploi étudiant ni premier emploi trouveront une réponse exceptionnelle à leur situation » rassure le Président qui annonce également que le gouvernement présentera cette réponse dans les prochains jours. Et d’ajouter « le plan un jeune, une solution fera l’objet de moyens accrus et j’invite tous les jeunes à se renseigner sur la plateforme prévue à cet effet. »

1 commentaire

Merci pour ce résumé

Par Mélanie, le 25 novembre 2020

Laisser un commentaire