Blue monday : le moral des Français est-il au beau fixe en 2021 ?

Blue monday : le moral des Français est-il au beau fixe en 2021 ?

Blue monday

À l’occasion du Blue Monday, QAPA, l’agence d’intérim 100% online, a interrogé plus de 4,5 millions de personnes afin de voir si le moral des Français était au beau fixe en ce début de nouvelle année. Une enquête qui malheureusement ne dépeint pas en rose la vie pour 2021.

Depuis 2005, le troisième lundi de l’année est placé sous le signe de la déprime ! Une date calculée par le psychologue Cliff Arnall, professeur à l’université de Cardiff au Pays de Galles, à partir d’une formule savante : {[W + (D-d)] x T^Q} ÷ [M x N_a]. Logique me direz-vous.

En d’autres termes, elle se décompose ainsi : W = temps, D = dette, d = salaire mensuel, M = bas niveau de motivation, Na = sentiment de nécessité d’agir. En 2021, plus de 71 % des Français connaissent l’existence de cette journée alors qu’ils n’étaient que 68 % en 2020 et 23 % en 2018. Mais croient-ils vraiment à cette définition ?  En réalité, le simple fait de savoir que le troisième lundi est censé être le pire jour de l’année semble avoir une influence sur 48 % des personnes interrogées. Elles étaient déjà 41 % dans ce cas en 2020 et seulement 31 % en 2018.

Le moral au plus bas

Sans réelle surprise, la crise sanitaire touche psychologiquement de plein fouet plus de 57 % des Français. Mais ce n’est la seule chose qui les déprime. En effet, 21 % sont sensibles au climat professionnel et 17 % à la situation politique et sociale. L’année 2020 a été particulièrement difficile et le début de 2021 ne présage pas grand-chose de positif. Ainsi, 72 % des Français avouent se sentir plus déprimés que l’année dernière (63 %) et 21 % pensent que rien ne changera. Seulement 9 % ont un regard positif sur l’avenir.

2021 sera…

En 2018, 62 % des Français étaient très optimistes concernant l’avenir. Deux ans plus tard, ils n’étaient plus que 30 % et ils ne représentent en 2021 que 25 %. Ainsi, 41 % des Français estiment que l’année 2021 sera bien pire que 2020. Espérons que l’avenir les contredira.

0 commentaires

Laisser un commentaire