Impôts : le cas des frais professionnels engagés en 2020 au titre du télétravail

Impôts : le cas des frais professionnels engagés en 2020 au titre du télétravail

impôts

La lutte contre la propagation de la Covid-19 s’est traduite par un accroissement massif du recours au télétravail. Cette situation a conduit un grand nombre de salariés à engager des frais professionnels liés à cette nouvelle donne. Afin de guider les contribuables dans leur déclaration des revenus de l’année 2020, le ministère de l’économie, des finances et de la relance a prévu plusieurs mesures.

Bruno Le Maire et Olivier Dussopt ont annoncé mardi 2 mars des mesures spécifiques pour le traitement fiscal des frais professionnels engagés en 2020 au titre du télétravail.

  • Les allocations versées par l’employeur couvrant des frais de télétravail seront toujours exonérées d’impôt sur le revenu.
  • Pour faciliter les démarches des contribuables, des modalités particulières sont définies s’agissant des allocations forfaitaires. Ces dernières seront exonérées dans la limite de 2,5€ par jour de télétravail. Soit une exonération de 50 € pour un mois comprenant 20 jours de télétravail.
  • Pour les salariés ayant opté pour la déduction des frais professionnels : les frais engagés pour les besoins de leur activité professionnelle, lorsque celle-ci a été exercée sous forme de télétravail pourront être déduits.

Le site impots.gouv.fr précisera prochainement les modalités d’application de ces mesures.

0 commentaires

Laisser un commentaire