Jean Castex : reconfinement, vaccination… le résumé des annonces

Jean Castex : reconfinement, vaccination… le résumé des annonces

Publié le 4 mars 2021

Jean Castex

Une nouvelle conférence de presse s’est tenue ce jeudi 04 mars durant laquelle Jean Castex a dressé l’état des lieux sur la pandémie de Covid-19. Ce qu’il faut en retenir.

L’évolution de l’épidémie

Le variant anglais représente plus de 60% des contaminations en France, engendrant une progression de l’épidémie qui reste cependant moindre par rapport aux deux premiers confinements. « Nous ne sommes pas exposés à une hausse exponentielle de l’épidémie » souligne Jean Castex.

Confinement le week-end, à qui le tour ?

« La circulation du virus est très diversifiée selon les territoires »

Après Dunkerque et Nice, c’est au tour du Pas-de-Calais d’être confiné le week-end. Le département présente en effet un taux d’incidence de près de 400 cas pour 100 000 habitants. La mise en application de cette mesure se fera dès demain soir. Marseille, Lyon et Paris ne font donc pas partie des villes re-confinées « pour le moment« , mais restent en surveillance renforcée. Trois nouveaux départements sont également ajoutés à la liste de « surveillance renforcée » : les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube.

Des mesures complémentaires annoncées

Les centres commerciaux de plus de 5 000 m2 dans le Pas-de-Calais devront désormais fermer tout comme les centres commerciaux de plus de 10 000 m2 sur le reste du territoire. Par ailleurs, le premier ministre invite les habitants des zones confinées à ne pas sortir de leur département pour éviter la propagation de la pandémie. Il recommande également de « poursuivre nos efforts » sur l’ensemble du territoire. Pour finir, le port du masque est désormais obligatoire dans les zones urbaines et les élus locaux doivent mettre en place des mesures pour limiter ou interdire les rassemblements dans les espaces publics.

Vaccination accélérée

« Nous en appelons à la mobilisation générale pour vacciner aussi vite que possible »

3,2 millions de Français sont déjà vaccinés, dont 1 700 000 qui ont déjà reçu les deux injections. Plus de 80% des résidents des EPHAD ont été vaccinés. 60% d’entre eux ont reçu leur seconde dose. Pour amplifier l’accélération, 22 millions de doses devraient être livrées en France entre mars et avril. D’ici le 15 avril « nous devrions avoir vacciné 10 millions de personnes, puis 20 millions à mi-mai » indique Jean Castex. Pour finir, environ 1,5 million de Français vont pouvoir recevoir une première injection par leur médecin généraliste (dans le respect de la stratégie vaccinale).

0 commentaires

Laisser un commentaire