Emerging Valley : au croisement des innovations Europe-Afrique

Emerging Valley : au croisement des innovations Europe-Afrique

Innovations Europe Afrique

Développer un écosystème numérique entre l’Europe, la Méditerannée et l’Afrique. Telle est l’ambition de Samir Abdelkrim, à travers la création du salon Emerging Valley. Interview

Pourquoi avoir décidé de créer le salon EMERGING Valley ?

Samir Abdelkrim : Entre 2013 et 2017, j’ai sillonné l’Afrique de l’innovation et exploré les écosystèmes numériques de 25 pays africains. A travers une initiative collaborative financée par le crowdfunding, intitulée #TECHAfrique. Un travail à partir duquel j’ai réalisé un livre-reportage sur les entreprises du digital en Afrique. « Startup Lions, au Cœur de l’African Tech », paru en 2018.

C’est à ce moment-là que j’ai souhaité fonder EMERGING Valley à Marseille – ma ville d’origine. Le but était de faire émerger des innovations croisées entre l’Afrique, la Méditerranée et l’Europe et de transformer la façon dont l’Afrique est perçue en l’inscrivant dans un destin partagé avec la Méditerranée et l’Europe à travers le prisme de la Tech4Good.

Qu’est-ce que vous en attendiez de cette dernière édition ? Comment l’événement s’est déroulé cette année ?

S.A : La 4ème Édition d’EMERGING Valley, inédite par son format 100% digital comme par son contexte, souhaitait répondre à deux impératifs : celui de la résilience, qui a été le fil conducteur du sommet, mais également celui du rassemblement, après une année éprouvante pour nos écosystèmes. Aujourd’hui je suis fier de pouvoir dire que nous avons tenu notre promesse, avec un sommet inclusif, faisant le pari de la co-création et qui a tenu son rôle de catalyseur de réflexions face à la pandémie, vers un digital à impact porteur de coopérations sociales et durables entre nos deux continents !

EMERGING Valley Online Edition a ainsi encore renforcé son soutien aux entrepreneurs, pour « entrer en résilience » et se positionner comme le rendez-vous Tech & Business d’une année si particulière pour les écosystèmes Euro-Med-Afrique. Nous avons, pour cette quatrième édition, fait le choix de mettre à l’honneur des thématiques fortes, telles que la résistance des écosystèmes Tech face au Covid à travers la e-Santé, les territoires résilients ou encore la biodiversité 2.0. EMERGING Valley était également labellisé Saison Africa2020 : une superbe occasion que nous avons saisie pour mettre en scène la richesse des industries du cinéma et de la création digitale nigériane et sud-africaine.

« Nous sommes parvenus à déconfiner l’échange et le débat autour des grands enjeux du digital Afrique-Europe d’aujourd’hui et de demain. »

 Quelles sont les retombées pour cette année ?

S.A : Une semaine à peine après le sommet, les retombées sont déjà impressionnantes ! Envers et contre tous les maux sanitaires, économiques et sociaux d’une année marquée par la pandémie de Covid-19, nous sommes ainsi parvenus à rassembler plus de 2 300 participants et 210 speakers issus de 45 pays différents. Ensemble et à l’heure où nos écosystèmes avaient tant besoin de se rencontrer, nous sommes parvenus à déconfiner l’échange et le débat autour des grands enjeux du digital Afrique-Europe d’aujourd’hui et de demain.

Le soutien historique et sans faille de nos Élus du territoire, Benoît PAYAN, Laure-Agnès CARADEC et Martine VASSAL, la prise de parole du Commissaire Européen Thierry Breton, les conseils de financement de nos investisseurs à impact face à la Covid-19 tels que Cyril Collon et Grégoire de Padirac, l’engagement des ministres français Franck RIESTER et Elisabeth Moreno, ainsi que celui du Directeur Général de l’AFD Rémy Rioux, ou encore la Keynote passionnée de Lionel Zinsou et l’énergie bouillonnante de la Saison Africa2020, portée par sa Commissaire, N’Goné Fall et sa marraine, Angelique Kidjo, sont quelques temps forts parmi beaucoup d’autres que nous retiendrons de cette édition inédite !

Chaque année depuis maintenant 4 ans, EMERGING Valley bénéficie ainsi de parrainages décisifs. Depuis 2018, Le salon bénéficie du haut-patronage du Président de la République. Et en 2019, nous avons noué de nombreux partenariats avec la Commission Européenne et l’Agence française de Développement. C’est pourquoi de nombreux acteurs du financement, de l’accompagnement et de l’entrepreneuriat en Afrique font le choix d’EMERGING Valley. Pour leurs annonces en matière d’innovation et pour développer des coopérations. Cette édition n’a pas fait exception, avec déjà plusieurs partenariats signés au cours du sommet. A l’exemple de celui conclu entre le Tech Hub sud-africain Ocean Hub Africa et l’association d’industriels européens EuroSima.

 Quelles ambitions avez-vous pour le salon ?

S.A : Créé il y a quatre ans maintenant à Aix-Marseille. EMERGING Valley est immédiatement devenu le nouveau Hub des startups africaines et de l’innovation émergente entre l’Europe et l’Afrique. Un rendez-vous international qui attire, en Provence, les investisseurs, les startups africaines. Et les écosystèmes numériques africains et émergents qui veulent renforcer leur attractivité à l’international. Développer leurs relations business et accélérer leur impact à l’échelle globale. Une ambition forte portée par le Sommet, et un dialogue qui se poursuivra dès cet hiver. Puisqu’ EMERGING Valley vous donne à nouveau rendez-vous en décembre 2021 pour sa 5ème Édition !

0 commentaires

Laisser un commentaire