Entre 20 et 25% des restaurateurs ne se remettront pas de la crise

Entre 20 et 25% des restaurateurs ne se remettront pas de la crise

Restaurateurs

Jusqu’à un quart des restaurateurs pourraient ne pas se relever après la crise sanitaire. C’est le constat qu’a dressé Olivier Bertrand dans une interview accordée hier à BFM Business. Le patron du premier groupe de restauration en France plaide pour une baisse de la TVA.

La réouverture des terrasses depuis le 19 mai et celle des salles à mi-capacité à partir du 9 juin n’y changeront rien. Selon le patron du groupe Bertrand, « 20 à 25% des restaurateurs ne se remettront pas de la crise« . Et ce malgré les milliards déboursés par l’Etat pour financer le chômage partiel et les exonérations de charges.

Beaucoup de restaurateurs, déjà endettés avant les confinements, ne pourront pas rembourser leurs prêts garantis par l’Etat. Olivier Bertrand, dont le groupe possède des chaînes de restauration rapide comme Burger King et de grandes brasseries parisiennes La Coupole, plaide pour une « baisse de la TVA dans la restauration pendant une période de 18 à 24 mois ». Le temps, selon lui, pour les restaurateurs de retrouver une activité totale et de renflouer leurs caisses.

0 commentaires

Laisser un commentaire