Jouer en entreprise c’est très sérieux avec la méthode LEGO Serious Play

Jouer en entreprise c’est très sérieux avec la méthode LEGO Serious Play

LEGO Serious Play

« Apprendre en s’amusant ». Le slogan favori des fabricants de jouets cache une réalité universelle : le jeu est une école de la vie, source de créativité et de connaissances. Jouer est donc quelque chose de très sérieux, notamment dans certaines entreprises qui utilisent les célèbres briques LEGO comme outils stratégiques.

Brainstorming, ateliers de co-construction, réunions zoom…Ces moments de réflexion, rassemblant les équipes autour d’un enjeu stratégique, sont monnaie courante en entreprise. Conscientes que le collectif est source d’émulation et de créativité, les organisations font souvent appel à leurs collaborateurs pour trouver des solutions innovantes. Malheureusement, les bons vieux brainstorming rassemblant toute l’équipe autour d’un paperboard désespérément blanc n’aboutissent pas nécessairement à une idée lumineuse. En réponse à cela, la méthode LEGO Serious Play propose de transformer le format des réunions classiques grâce à des constructions en LEGO.

LEGO Serious Play, les origines d’une méthode unique

Comme son nom l’indique, la méthode LEGO Serious Play trouve ses origines au sein même de l’entreprise LEGO. En 1995, celle-ci avait déjà connu un immense succès avec ses petites briques colorées. Pourtant, face à la montée en puissance des jeux vidéos, LEGO doit se réinventer. Kjeld Kirk Kristiansen, dirigeant de LEGO et petit fils de son fondateur, entame alors un grand chantier afin de trouver des solutions à ces nouveaux enjeux stratégiques. Malheureusement, les résultats des différents ateliers de co-construction manquent de créativité et ne le satisfont pas.

Kjeld Kirk Kristiansen se rapproche alors de deux professeurs de l’école de commerce IMD à Lausanne : Johan Roos et Bart Victor. Ils travaillent ensemble sur une nouvelle méthode de construction stratégique qui utilise les briques LEGO à la place des post-it et des paperboards. En 1999, Robert Rasmussen, directeur du développement produit pour le marché de la formation chez LEGO est associé à ce projet. En 2002, la méthode LEGO Serious Play (LSP) voit le jour.

La méthode LEGO Serious Play : qu’est-ce que c’est ?

Mais de quoi parle-t-on vraiment ? Il s’agit d’une méthode originale de stimulation de la créativité en réunion d’entreprise grâce à des constructions 3D en briques LEGO. Elle s’articule en quatre étapes. Tout d’abord, un facilitateur pose la problématique à laquelle le groupe doit trouver une solution. En réponse à cette problématique, les participants construisent un modèle 3D en utilisant des briques LEGO spécialement développées à cette fin. Chaque construction représente alors une réponse du participant au défi posé. La troisième phase du Serious Play consiste ensuite à partager l’histoire et la signification de chaque construction. Celles-ci servent de base à un échange de connaissances et à l’exploration de points de vue pour aboutir à une solution. Le Serious Play se termine ensuite sur une phase de réflexion.

Cette façon ludique de mener une réunion stratégique comprend de nombreux avantages. Elle permet avant tout d’impliquer l’ensemble des participants dans la recherche d’une solution. Ainsi, elle laisse à chacun la possibilité de faire émerger son potentiel tout en favorisant l’esprit d’équipe et le leadership.

Jouer pour stimuler la créativité en entreprise

En quoi cette méthode favorise-t-elle davantage la créativité ? Tout simplement parce que les LEGO permettent une visualisation en 3D des concepts exprimés par les participants. Ils facilitent ainsi l’expression et la communication entre les collaborateurs. En effet, la construction 3D montre clairement ce qu’a voulu exprimer son créateur, peut-être plus facilement que s’il avait dû expliquer son idée verbalement. Les participants peuvent donc dire plus de choses avec davantage de nuances grâce aux briques LEGO.

La méthode LSP ajoute également une dimension bienveillante à la réflexion. En effet, il peut arriver lors d’une réunion classique que l’idée d’un participant ne reçoive pas toute l’attention qu’elle mérite et soit vite balayée ou critiquée. La méthode LSP au contraire impose la bienveillance et la curiosité. Chaque participant dispose d’un temps pour décrire sa construction et donc son idée. Et les autres sont naturellement curieux de découvrir ce qui se cache derrière le modèle, laissant ainsi plus de place à la discussion et donc à la créativité collective.

1 commentaire

Belle synthèse de l’approche Lego serious play, dont les ressources sont particulièrement importantes pour creuser collectivement des questions complexes. Félicitations

Par Lerouge, le 08 juin 2021

Laisser un commentaire