Il invente « la plante connectée » pour vous remettre au sport

Après avoir passé de longues années à chercher sa voie, Jen-Hsien Chiu semble enfin l’avoir trouvée. Il est le concepteur de Phabit : la première « plante connectée » qui vous invite à faire du sport.

Celui qui cherche, trouve. Ingénieur en mécanique, commercial et agent bancaire, Jen-Hsien Chiu est passé par toutes les professions. Mais finalement, c’est l’entrepreneuriat qu’il a fini par choisir.  « Ce que je préférais, c’était aider les autres.  Avec mon application Phabit je pense être utile, et c’est l’essentiel pour moi ». Phabit, c’est la « plante connectée » qui vous invite vivement à faire du sport. Le concept est simple : vous devez manger équilibré, dormir suffisamment et pratiquer une activité sportive. Sinon, votre plante meurt.

Une plante qui se connecte à votre hygiène de vie

Phabit est connectée à votre smartphone via une application. Elle collecte les données liées à votre hygiène de vie : par exemple grâce au système de géolocalisation, Phabit  sait si vous êtes à la salle de sport ou non.  Elle utilise aussi l’application de santé de l’iPhone pour vous suivre encore de plus près. Si votre hygiène de vie est bonne, la plante est arrosée automatiquement. Mais si vous vous laissez aller, elle ne reçoit ni eau ni soleil. Elle meurt. De quoi, vous faire culpabiliser…

« C’est une manière d’aider les personnes à bouger et à manger sainement. Les personnes sont motivées quand elles voient leur plante grandir. C’est comme lorsque l’on fait un régime avec des amis. C’est plus stimulant », développe le concepteur de Phabit. Jen-Hsien Chiu pense que sa « plante connectée » s’adresse principalement aux personnes entre 22 et 44 ans. Mais de manière plus générale, il explique qu’elle est dédiée aux « personnes qui veulent changer de vie ».

« Quand j’ai commencé à vouloir reprendre le sport, je n’arrivais pas à tenir mes résolutions »

Et Jen-Hsien Chiu, s’est lui-même retrouvé dans cette situation. « Quand j’ai commencé à vouloir reprendre le sport, je n’arrivais pas à tenir mes résolutions. J’allais marcher trois fois par semaine le premier mois. Ensuite, je laissais tomber. Donc, j’ai eu l’idée de prendre une plante et de me forcer à m’occuper d’elle, seulement si je faisais mon sport. Ça a marché pour moi, donc j’ai voulu le démocratiser en créant Phabit », confesse-t-il.

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. « J’ai plus une formation en mécanique donc c’était dure pour moi de conceptualiser la partie application. J’ai aussi dû faire énormément de tests pour trouver les bons dosages : combien de litre d’eau pour que la plante ne meurt pas, etc… », explique-t-il.

Dans quelques mois, l’entrepreneur s’envole pour Shangaï. Là-bas, il a rendez-vous avec des investisseurs susceptibles de l’aider à commercialiser sa « plante connectée ». Et Jen-Hsien Chiu a déjà une autre ambition. Il compte transférer le concept Phabit au monde de la finance en créant une plante qui réagit au cours de vos actions: si vous êtes un bon investisseur, pas de souci à se faire pour votre plante !

Khadija Adda-Rezig

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz