Benjamin Gaignault d’Ornikar nous raconte la pire phrase qu’il a entendue

En partenariat avec Les Echos Start, Widoobiz a demandé lors du Salon des Entrepreneurs de Marseille au co-fondateur d’Ornikar, Benjamin Gaignault, de revenir sur la pire phrase qu’on lui ait dite en tant qu’entrepreneur.

L’adversité a toujours été un moteur très puissant pour les entrepreneurs. Benjamin Gaignault en sait quelque chose. Pendant de longues années, la startup a été combattue par des syndicats d’auto-école. Un jour, l’un de ses représentants lui aurait même dit : « les gars, vous n’y arriverez jamais. Une auto-école avec internet, ça n’a jamais fait bon ménage. Ça n’a rien à voir ».

Une affirmation absurde aux yeux de l’entrepreneur. Surtout « que 80% de leur clientèle ont moins de 25 ans », explique Benjamin Gaignault. « C’est une phrase qui nous a doucement fait rigoler », ajoute-t-il. Comme quoi, il y a des phrases brutales qui prouvent la pertinence de votre stratégie. Ornikar en est un bon exemple.

L’entrepreneur en profite également pour donner un autre conseil à la jeune génération : « surtout, ne faites pas le choix de ne pas entreprendre par peur de ne pas avoir d’argent. Aujourd’hui, des financements, il en existe plein ». Il va même plus loin. « Je ne connais pas une société qui n’a pas réussi dans sa création à trouver les 20 à 30 000 € pour démarrer ».

Tancrède Blondé

Journaliste

Responsable de l’actualité écrite, Tancrède Blondé couvre l’actualité des entreprises et des entrepreneurs. Féru d'Histoire et de Politique, il se sert de sa passion et de ses connaissances profondes afin d'évoquer régulièrement la vie des entrepreneurs sous un angle plus insolite. Il anime également l’émission « Les entrepreneurs du monde ». En 18 minutes, il invite les auditeurs à découvrir un pays à travers les yeux d’un entrepreneur francophone ou expatrié.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz